Riches grâce à Bitcoin, les écologistes allemands veulent une loi interdisant son minage

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Il est interdit d’interdire Les écologistes allemands forment un parti politique qui aime bien interdire aux autres ce qu’ils n’aiment pas, parce qu’ils le jugent « mauvais pour l’environnement » – que ce soit véridique ou totalement abusif. Évidemment, le vilain bitcoin avec son réseau « énergivore » en ferait partie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

Empêcher Bitcoin de « nuire » à l’environnement ?

Décidément, les Verts allemands (le parti écologiste) ne sont pas très reconnaissants envers Bitcoin. Pourtant, grâce à un développeur repenti ayant fait fortune grâce au roi des cryptos, ces derniers avaient touché un très généreux don d'1 million d’euros issu de la revente de BTC.

C’est ainsi que Sven Giegold, député au Parlement européen des Verts allemands, a violemment critiqué l’invention de Satoshi Nakamoto, en suggérant une réglementation tellement contraignante qu’elle pourrait en faire perdre tout sens d’exister au réseau BTC :

« Tant que les cryptomonnaies étaient de petits jeux de bac à sable, il n'y avait pas besoin de réglementation. Il faut laisser aux technologies innovantes la place de se développer. Mais lorsque quelque chose devient écologiquement nuisible, à l’échelle du minage de cryptomonnaies; comme celui de Bitcoin, alors il faut intervenir. »

Dans cette déclaration reprise par Reuters, ce sont bien évidemment les émissions de CO2 (estimées) du réseau Bitcoin qui sont pointées du doigt.

Pourtant, on ne le répétera jamais assez, mais une part de plus en plus de grande des fermes de minage cherchent à fonctionner avec de l’électricité renouvelable (principalement l’hydroélectrique), ou non émettrice de CO2, comme le nucléaire. Cette énergie non carbonée représente déjà plus de 75 % de l’énergie utilisée dans le consensus par preuve de travail (PoW) de la blockchain Bitcoin.

Les fermes de minage se basant sur de l’électricité provenant de centrales à pétrole ou à charbon sont totalement minoritaires. De plus, toute cette histoire de consommation d’électricité n’est pas du gaspillage inutile. Quand on compare le réseau de Bitcoin au système bancaire traditionnel par exemple, on s’aperçoit que ce dernier est bien plus énergivore.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Julien dit :

    S’il agissent aussi efficacement qu’avec leur centrales à charbon, le bitcoin a un bel avenir devant lui…

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER