Un pari à 2 milliards de $ : comment ce capital risqueur de légende veut devenir le roi des cryptomonnaies

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un géant qui ne craint rien – Fondé en 2009 par Marc Andreessen et Ben Horowitz, Andreessen Horowitz (ou a16z), basé dans la Silicon Valley, a été l’un des premiers investisseurs dans des sociétés de cryptomonnaies, dont Coinbase et Ripple (XRP), par le biais de ses fonds. Selon les dernières informations, la firme californienne serait en train de préparer un nouveau véhicule d’investissement dédié aux actifs numériques qui pourrait atteindre les 2 milliards de dollars.

Un investissement dans la crypto à tripler ?

Le nouveau fonds, le troisième d’Andreessen consacré aux investissements dans les cryptomonnaies, vise à lever entre 1 milliard et 2 milliards de dollars. En effet, l’annonce d’un nouveau fonds a été faite au cours du mois d’avril avec un montant attendu de 1 milliard de dollars.

Toutefois, selon les informations d’Eric Newcomer, il semblerait qu’Andreessen Horowitz veuille doubler le montant levé. Chris Dixon et Katie Haun, qui dirigent actuellement les opérations d’investissement dans des projets cryptos, seront reconduits à la tête de ce nouveau fonds qui sera l’un des plus capitalisés du secteur, même si l’entreprise ne lève « que » 1 milliard de dollars.

Bitcoin sur une montagne de dollars.

Toujours selon Newcomer, Andreessen Horowitz prévoirait d’appliquer des frais de gestion de 2,5 % sur le montant reçu, mais aussi 25 à 30 % de carried interests.

Les carried interests, ou carry, représentent la part des bénéfices d’un fonds d’investissement qui sera reversée aux gestionnaires. La notion de carry nous vient du commerce maritime de la Renaissance, où le capitaine d'un navire marchand recevait alors 20 % des bénéfices réalisé sur les biens transportés (carried goods). Le carry matérialise donc une forme de commission sur la performance. De manière générale, cette commission est de 20 % pour les hedge funds. Cependant, au-delà, on parle de super-carry – c’est notamment la marque de fabrique de Bain Capital, qui applique un commission de 30 % sur les bénéfices réalisés.

Un appétit grandissant de la part des fonds d’investissement crypto

Outre a16z, Pantera Capital est l’une des premières sociétés à investir dans les cryptomonnaies. Celle-ci cherche aussi à lever 600 millions de dollars pour un nouveau fonds qui combinera des investissements dans des sociétés privées et des jetons négociables. Le dernier fonds de Pantera a levé 175 millions de dollars en 2018. Ainsi, au 1er janvier 2021, Pantera a déclaré que la valeur de ses actifs sous gestion a été multipliée par 3,8.

Pluie de dollars, homme dansant.

En outre, Dragonfly Capital a levé 225 millions de dollars pour son deuxième fonds dédié aux actifs numériques, doublant ainsi la somme levée par son premier fonds en 2018.

Comme l’attestent les montants records levés par les entreprises cryptos en ce premier semestre 2021, l’appétit des fonds pour les investissements crypto ne semble pas se tarir, malgré les inquiétudes grandissantes quant à l'avènement d’un cycle baissier.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER