La néo-banque Revolut ajoute 11 nouvelles cryptomonnaies à son offre

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une révolution qui n'en est pas vraiment une – La néo-banque britannique Revolut vient d'annoncer l'ajout de 11 devises numériques à son offre de cryptomonnaies et propose maintenant 21 actifs à la négociation. Dans le billet de blog, la fintech a affirmé que les actifs listés sont parmi les plus en vogue du marché et que les utilisateurs de toute l'Europe pourront détenir, acheter et vendre les actifs numériques. En revanche, ce n'est pas tout à fait le cas.

« 2021, l'année de la crypto chez Revolut »

Revolut prend désormais en charge la plateforme de smart contracts Cardano (ADA), l'exchange décentralisé Uniswap (UNI), la plateforme de négociation d'actifs synthétiques Synthetix (SNX), l'agrégateur de rendement yearn. finance (YFI), la plateforme de contrats financiers UMA (UMA), l'exchange décentralisé Bancor (BNT), le réseau de stockage décentralisé Filecoin (FIL), ainsi que Loopring (LRC), Numeraire (NMR), The Graph (GRT) et Orchid Protocol (OXT).

« La majorité de nos fonds sont conservés en stockage à froid auprès de certains des meilleurs dépositaires d'actifs numériques. Les disques durs externes utilisés pour le stockage à froid sont déconnectés de tout réseau lorsque des transactions cryptographiques ne sont pas effectuées, ce qui les rend très résistants au piratage. »

Communiqué de presse de Revolut

Tout n'est pas rose chez Revolut

Revolut affiche clairement sa volonté de s'implanter sur le marché des cryptomonnaies. Toutefois, l'envers du décor est bien moins reluisant chez la néo-banque. Si vous lisez attentivement les conditions d'utilisation du service crypto, vous remarquerez quelques points particulièrement dérangeants. Tout d'abord, Revolut se réserve le droit de refuser vos ordres si la plateforme estime que vous poursuivez un but illégal ou que la transaction pourrait affecter leur réputation.

Extrait des conditions d'utilisation de Revolut signalant que la plateforme se réserve le droit de refuser des transactions
Conditions d'utilisation de Revolut – Source : Revolut

Enfin, les conditions d'utilisation établissent que vous n’êtes pas propriétaire des actifs que vous achetez. Vous n'avez qu'un droit sur la valeur financière des actifs – appelé droit bénéficiaire -, mais pas de véritable droit de propriété. La conséquence est simple : vous ne pouvez pas envoyer vos actifs hors du réseau Revolut. Il est toutefois possible d'en envoyer à un autre utilisateur de la néo-banque.

L'ajout de 11 nouveaux actifs par Revolut s'inscrit dans son ambition de devenir une application tout-en-un. Revolut n'a pas attendu l'actuel bull run pour se lancer sur le marché des actifs numériques et propose de négocier Bitcoin depuis 2018. Mais au vu de ses conditions d'utilisation, la plateforme n'a manifestement pas l'intention de participer à l'écosystème crypto et semble simplement vouloir profiter de l’engouement que suscite le secteur. Avec l'avènement de la DeFi et la myriade de possibilités offertes par les actifs numériques, il paraît illogique se priver de la propriété des actifs que l'on négocie.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER