“Les monnaies numériques sont l’avenir” – Jack Ma parle innovation… et la cryptosphère s’emballe

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Alibaba soutient les cryptos – Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, fait actuellement parler de lui dans un domaine bien différent. Ce dernier a aujourd’hui décidé de s’exprimer sur les cryptomonnaies et leur régulation qu’il juge trop stricte.

Bitcoin : Les fondations d’un nouvel ordre monétaire

Jack Ma s’est exprimé le 24 octobre, lors du sommet financier « Bund Summit ». Cet événement est défini un « regroupement d’idées pragmatiques et influentes » au niveau international.

Ce salon vise avant tout à promouvoir une plus grande ouverture de la Chine et une meilleure intégration du pays sur la scène économique mondiale. Lors de son intervention, l’entrepreneur a donc fait l’éloge des cryptomonnaies et de la blockchain en général :

« La monnaie numérique pourrait créer de la valeur et nous devrions réfléchir à comment établir un nouveau système financier grâce à la monnaie numérique. »

Pour appuyer sa thèse, le bitcoin est même comparé à Apple, qui a révolutionné l’industrie du smartphone. Selon lui, le Bitcoin révolutionnera le système monétaire.

Un contrôle trop strict

Durant son allocution, Jack Ma s’en est aussi pris aux accords de Bâle, signés en Suisse en 1988. Pour rappel, ces accords avaient été ratifiés afin de sécuriser le système bancaire international et garantissant un montant minimum de capitaux propres au sein des banques.

Selon l’entrepreneur chinois, ces accords se concentrent uniquement sur le contrôle des risques et occultent littéralement les opportunités pour les pays en développement. Il ose même les comparer à « un club pour personnes âgées » qui n’ont pas évolué depuis des décennies. Selon lui, la Chine est encore « jeune » et a besoin davantage d’innovations pour développer son écosystème et s’imposer à l’étranger. Ainsi, les cryptomonnaies pourraient jouer un rôle clé dans la construction de ce nouveau système.

Ce discours peut toutefois être nuancé. En réalité, c’est bien la Chine qui a interdit les cryptomonnaies dans le pays, non les accords de Bâle. De plus, le pays a tout de même une longueur d’avance avec le « yuan numérique » qui est déjà en phase de test, contrairement à d’autres pays.

L’intervention de Jack Ma arrive en même temps que la cotation boursière de The Ant Group, société affiliée à Alibaba. Cette firme, évaluée à 30 milliards de dollars, pourrait représenter la plus grosse introduction en bourse jamais vue. Est-ce une campagne de comm préméditée ou une simple coïncidence ?

Avatar

Auteur

Entrepreneur avant tout, l’univers blockchain constitue pour moi une réelle opportunité, au potentiel pratiquement infini. Ma vision est orientée vers le long terme, dans un monde régi par des actions de court terme.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés

PARTAGER