Du haut de ses milliards, Mark Cuban identifie la DeFi comme LE secteur d’avenir

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

La DeFi de l’acceptation de l’innovationMark Cuban couche sur son blog ses réflexions concernant la finance décentralisée. Le milliardaire s’en prend aux politiciens US qui entravent le développement du secteur.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Le nouveau moteur de croissance des Etats-Unis

Le milliardaire et propriétaire des Dallas Mavericks de la NBA, Mark Cuban, dénonce, dans un billet de blog du 13 juin, l’attitude hostile du gouvernement et des régulateurs envers les innovations cryptos et blockchains. Il déplore que les entrepreneurs du secteur soient obligés de s’implanter hors des Etats-Unis, pointant du doigt la responsabilité des régulateurs. Selon Cuban, le gouvernement et ces derniers devraient soutenir les innovations cryptos, telles que la DeFi, sinon les Etats-Unis « perdront le prochain grand moteur de croissance dont ce pays a besoin ».

Le milliardaire évoque, dans son billet, les réflexions qu’il a partagées lors d’une intervention sur Zoom. Il estime que :

« (…) lorsque nous regarderons la pandémie dans 10 à 20 ans, nous verrons que des entreprises qui ont changé le monde ont été créées en 2020 et 2021 (…) »

Selon ses prévisions, les organisations dans la DeFi et dans les cryptos en général « seront en tête de liste ou presque ». Il souligne que les entreprises DeFi n’ont pas besoin de lever autant de fonds que les firmes traditionnelles. Elles n’ont pas également à se concentrer autant que ces dernières sur la maximisation du profit. En revanche, Cuban précise que « cela ne signifie pas que tous les projets cryptos blockchains ou DeFi fonctionneront ».

Un milliardaire aux multiples réflexions

Cuban partage également ses récentes réflexions sur la DeFi, en particulier sur certains projets dans lesquels il a investi. Il y parle de la sidechain d’Ethereum, Polygon (MATIC) dont il est fan, et du protocole de prêt Aave.

Il cite, dans son article, les facteurs qu’il prend en considération pour investir dans un token : les revenus actuels, le taux de croissance, la probabilité de conservation d’un avantage concurrentiel par le projet ainsi que la force de la communauté soutenant ce dernier.

Cette importance accordée à la communauté derrière un projet explique-t-elle en partie la décision des Dallas Mavericks d’accepter les paiements en Dogecoin (DOGE) ?

En restant dans la sphère des projets DeFi préférés de Cuban, Polygon affiche un plan de développement ambitieux en œuvrant pour acquérir 1 million de nouveaux utilisateurs. Le billet de Cuban fera-t-il réfléchir les régulateurs anti-DeFi ? Le secteur est pour le moment un moteur de croissance manquant cruellement de carburant, faute d’une politique soutenant les innovations DeFi aux Etats-Unis.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-SwissBorg-interets-ETH-Ethereum.png.

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER