Les marchés actions, tous sur la blockchain ? Le président de la SEC surprend son monde

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(8)

La SEC devient crypto-friendly ?La Securities and Exchange Commission (SEC) nous étonnera toujours. Bien que l’autorité financière n’hésite pas à dégommer le moindre projet crypto qui ne respecte pas à la lettre les cadres réglementaires, son président vient de révéler sa vision très positive sur les actifs tokénisés.

Toutes les actions boursières sous forme de tokens ?

Jay Clayton, président de la Securities and Exchange Commission, a récemment participé à une conférence en ligne sur le thème de la régulation des actifs numériques.

Il estime tout d’abord que le cadre réglementaire américain actuel est suffisant pour régir les diverses formes de cryptomonnaies, notamment pour faire la différence entre les secutity tokens (les jetons représentants des valeurs mobilières) et les autres cryptos :

«  (…) si vous essayez de financer votre réseau avec votre token ou d’offrir aux gens un rendement pour l’utilisation du réseau avec votre token (…), il est assez clair qu’il s’agit d’une valeur mobilière. ».

Données blockchain

Quant au potentiel des blockchains et des actifs tokénisés, la position de Jay Clayton a de quoi surprendre. Après avoir expliqué qu’il y a encore 20 ans, les actions étaient détenues par le biais de certificats papiers et qu’aujourd’hui elles sont représentées numériquement, le président de la SEC lâche la phrase suivante :

« Il se peut très bien que toutes [ces actions] soient un jour tokénisées ».

Et pourquoi pas des ETF tokénisés tant qu’on y est ?

Encore plus surprenant, Jay Clayton ne s’arrête pas au cas des actions. En effet, il parle ensuite des Exchange Traded Fund (ETF, ou fonds négociés en bourse). Concernant ces fonds d’investissement qui répliquent le cours d’un actif ou d’un indice financier, il explique que :

« (…) concernant la tokenisation des ETF, vous savez que nous devrions la promouvoir (…) la SEC doit même être prête à conduire cela (…). Nous voulons faciliter cela. Si vous voulez nous montrer comment utiliser la tokenisation d’un ETF pour augmenter ses performances, vous pouvez le faire. Notre porte est grande ouverte (…). Bien sûr, il faudra l’enregistrer et faire tout ce que vous feriez avec n’importe quel autre ETF ».

Est-ce qu’en lisant entre les lignes, nous pourrions (enfin) envisager la validation d’un ETF Bitcoin par la SEC ? Évidemment, Jay Clayton n’apporte aucune réponse à ce sujet.

Sans aller jusqu’à parler d’hostilité, la SEC n’a jamais été très proactive (c’est peu de le dire) concernant les avancées liées aux cryptomonnaies et aux blockchains. Ce changement de ton dans les paroles de son président fait donc plaisir à entendre. Il n’y a plus qu’à passer des paroles aux actes.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 8

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici