Bitcoin et les cryptomonnaies : vers un nouveau cadre réglementaire au Kenya

Taxer n’est pas aimer – Le Kenya figura dans la liste des pays qui veulent augmenter la pression fiscale sur les cryptomonnaies, même si certaines institutions continuent de véhiculer l’idée selon laquelle le Bitcoin (BTC) et ses cadets sont tout simplement inutiles.

>> Pour vos achats crypto, inscrivez-vous sur la plateforme AscendEX, 10 000 sats de bitcoin offerts (lien commercial) <<

Imposition des cryptomonnaies au Kenya

Le 21 novembre dernier, le projet de loi sur les marchés des capitaux au Kenya a vu l’ajout d’un nouvel amendement, qui porte sur la taxation des cryptomonnaies. Dans ce cadre, les détenteurs de cryptomonnaies ou les personnes qui les négocient devront fournir des informations sur leurs activités, à l’autorité des marchés de capitaux.

En outre, le projet de loi prévoit le paiement des taxes sur les plus-values lors de l’utilisation ou des ventes de monnaies numériques. L’impôt sur le revenu, variant de 10 à 30 % au Kenya, s’applique aux cryptomonnaies qui sont détenues depuis moins d’un an. Au-delà de ce délai, l’impôt sur les plus-values s’appliquerait, si ce projet de loi est adopté.

Aujourd’hui, les cryptomonnaies sont déjà soumises au droit d’accise de 20 % que les banques au Kenya prélèvent sur les commissions et sur les autres frais relatifs aux transactions cryptos.

Les cryptomonnaies pourraient ainsi permettre à l’Etat kenyan de remplir ses caisses. Néanmoins, la pression fiscale fera-elle reculer l’adoption des cryptomonnaies dans le pays ? Selon un rapport de Chainalysis publié au mois de septembre de cette année, le Kenya arriverait à la 19ième place en termes d’adoption des cryptomonnaies.

Récemment, le gouvernement de la banque centrale kenyane n’a pas mâché ses mots contre les cryptomonnaies, faisant connaître sa position anti-crypto sans ambiguïtés. L’hostilité du régulateur envers les cryptomonnaies n’empêche pas pour autant les législateurs du pays de s’en servir, au profit des finances publiques.

Les cryptos et la technologie blockchain sont des secteurs encore jeunes et volatiles. Tout investissement comporte un risque. En investisseur averti, vous avez fait vos propres recherches, et décidé de franchir le pas ? Inscrivez-vous sur AscendEX, et bénéficiez de 10 000 Satoshis (sats) de bitcoin offerts en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour