L’hémorragie continue – 220 000 ETH & 34 000 BTC disparaissent des échanges de la CeFi

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Chute libre pour les CeFi- Depuis mi-août, une tendance frappe les plateformes d’échanges centralisées. Celles-ci voient leurs actifs fondre comme neige au soleil à mesure que les utilisateurs les retirent. Ce phénomène continue de se confirmer avec la disparition de 220 000 ETH au cours des 8 derniers jours.

220 000 ETH en moins pour les échanges

Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous abordons cette hécatombe des plateformes d’échanges centralisées. Depuis mi-août, ce sont plus de 2,5 millions d’ETH qui ont été retirés des plateformes d’échanges.

Cette descente aux enfers continue semaine après semaine. Depuis le 22 septembre, le nombre d’ETH détenus par les plateformes d’échanges n’a de cesse de plonger. En l’espace de 8 jours seulement, 223 860 ETH ont été retirés des différents exchanges.

Évolution du nombre d’ETH détenus par les plateformes d’échanges centralisées depuis le 1er janvier 2020 – Source : Glassnode

En 8 jours, cela correspond à une variation négative de 1,34 %. Bien que cette valeur puisse sembler anodine, elle s’inscrit dans une tendance plus globale. Depuis mi-août, cette variation négative s’élève à 11,81 %.

Poloniex : le grand perdant de cette affaire

Dans l’ensemble, toutes les plateformes d’échanges sont touchées par cette crise. Malgré tout, l’ampleur des dégâts n’est pas le même.

A titre d’exemple, la plateforme Poloniex est particulièrement touchée. Depuis le 22 septembre jusqu’à la rédaction de cet article, ce sont 63 % de ses ETH (de 84 700 à 31 940 ETH) qui ont été retirés.

Évolution du nombre d’ETH détenus par Poloniex depuis le 1er janvier 2020 – Source : Glassnode

Le déficit enregistré par Poloniex compte pour 1/4 de l’ensemble des ETH retirés des exchanges sur cette période.

À ses côtés, nous retrouvons Binance qui suit la tendance générale. Pour lui, ce sont 64 940 ETH qui ont été retirés depuis le 22 septembre. Toutefois, cela ne représente que 3 % des ETH stockés sur la plateforme.

Évolution du nombre d’ETH détenu par Binance depuis le 1er janvier 2020 – Source : Glassnode

La dégringolade des BTC

De son côté, le bitcoin connaît peu ou prou la même chose, même si c’est encore plus marqué que pour l’ETH.

Cette  fois, la chute a débuté dès février 2020. En l’espace de 8 mois, le nombre de BTC détenus par les plateformes d’échanges a connu une variation négative de 13 %.

Au cours des 8 derniers jours, ce sont plus de 34 000 BTC qui ont disparu des plateformes d’échanges.

Évolution du nombre de BTC détenus par les plateformes d’échanges centralisées depuis le 1er janvier 2020 – Source : Glassnode

Bien que la corrélation ne soit pas prouvée, la disparition des ETH et des BTC des plateformes d’échanges coïncide avec l’essor de la finance décentralisée. En fin de compte, de plus en plus d’utilisateurs font le choix de stocker leurs cryptomonnaies hors des plateformes d’échanges centralisées.

Renaud H.

Auteur

Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER