Effondrement des cryptos : le patron de Celsius au cœur d’une fake news ?

Celsius, un navire sans capitaine ? – Depuis que Celsius Network (CEL) a annoncé le blocage des retraits de crypto-actifs de ses clients le 13 juin 2022, toutes sortes de rumeurs pullulent, surtout celles allant dans le sens du FUD (peur, incertitude, doute). Une des dernières rumeurs en date voudrait que le CEO de Celsius ait tenté de quitter le navire. Petit point sur la situation !

Alex Mashinsky empêché de quitter les États-Unis ?

Cela fait aujourd’hui 15 jours que Celsius laisse ses utilisateurs dans un blackout quasi complet. Depuis le lundi 13 juin, les messages sont devenus de plus en plus sporadiques. Quant au compte Twitter du fondateur et CEO de Celsius, Alex Mashinsky, n’en parlons pas !

Enfin, si ! En fait, parlons-en ! Son dernier tweet d’encouragement pour rassurer sa communauté date du 15 juin. Depuis ? Plus rien… Vu la situation d’extrême fébrilité du marché crypto, il n’en fallait pas plus pour que des rumeurs naissent de ce silence (assez mal venu).

Le crypto-investisseur Mike Alfred va ainsi même jusqu’à accuser le dirigeant de Celsius d’avoir voulu quitter les États-Unis pour s’enfuir en Israël :

« (…) Alex Mashinsky a tenté de quitter le pays cette semaine, via l’aéroport de Morristown, mais a été stoppé par les autorités. On ignore, pour l’instant, s’il a été arrêté ou simplement empêché de partir. Veuillez me contacter si vous avez plus d’informations à ce sujet ! »

Mike Alfred accuse le CEO de Celsius 
Alex Mashinsky d’avoir quitté les États-Unis
Mike Alfred accuse Alex Mashinsky d’avoir quitté les États-Unis – Source : Twitter

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

Celsius réfute les accusations : son CEO serait en première ligne du sauvetage

Face à la gravité des accusations, les équipes de Celsius Network n’ont, cette fois, pas tardé à donner de leurs nouvelles. Comme le rapporte notamment Coin Telegraph, un porte-parole de ce service centralisé de lending a tenu à tout réfuter en bloc :

« Tous les employés de Celsius – y compris notre CEO – sont concentrés et travaillent dur pour tenter de stabiliser les liquidités et les opérations. À cette fin, toute information selon laquelle le CEO de Celsius aurait tenté de quitter les États-Unis est fausse. »

À notre connaissance, aucune autre source ni preuve concrète ne sont, pour l’instant, venues corroborer les dires de Mike Alfred. Ses affirmations sont même considérées par certains comme du pur FUD.

Même si la situation de Celsius Network semble effectivement plus que périlleuse, plusieurs gros investisseurs se montrent très intéressés de récupérer cette société, si jamais elle devait se déclarer en faillite. C’est le cas de la multinationale bancaire Goldman Sachs, prête à poser 2 milliards de dollars sur la table pour racheter les actifs de Celsius.

Que vous soyez amateur de DeFi, de Bitcoin ou d’une des cryptomonnaies qui peuplent le marché, il est indispensable que vous disposiez d’un compte sur Binance, l’acteur majeur de l’écosystème du trading (lien affilié)

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour