Fin de la samba : le directeur de Binance Brésil jette l’éponge

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le leader des exchanges en difficulté – Binance est confronté depuis plusieurs semaines à diverses déconvenues réglementaires. En effet, le plus grand échange crypto au monde enchaîne les mauvaises nouvelles, notamment en Grande-Bretagne, au Japon et au Canada. La tuile du jour provient du Brésil où le directeur de l'antenne locale annonce sa démission.

Un départde Binance précipité, mais un dernier message porteur d'espoir

C'est sur la plateforme LinkedIn que Ricardo Da Ros, le manager de Binance Brésil a décidé de laisser un message suite à l'annonce de sa démission.

Publication LinkedIn de Ricardo Da Ros après sa démission au poste de directeur de Binance Brésil
Publication de Ricardo Da Ros – Source : LinkedIn

« Après 6 mois intenses en tant que Country Manager chez Binance, j’ai décidé de quitter l’entreprise.

Il y avait un décalage concernant les attentes sur mon rôle et j’ai pris cette décision en fonction de mes valeurs personnelles.

L’équipe de Binance Brésil est excellente, et la société a d’excellents produits et services. Je vous souhaite juste bonne chance dans les prochaines étapes afin que la société puisse suivre un chemin positif sur le marché brésilien.

Je suis calme et satisfait par les excellents résultats obtenus au Brésil au cours de ces 6 mois et je dois prendre les prochaines semaines de vacances pour me reposer le corps et l’esprit.

Je vous remercie de cette opportunité et j’espère que Binance deviendra un exemple pour le marché mondial des crypto-actifs.

Bitcoin est l’avenir. Nous ne sommes qu’au début de ce voyage. »

Ricardo Da Ros
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-SwissBorg-interets-ETH-Ethereum.png.

Binance taclé à travers le monde

En réponse à la démission du directeur, Binance a déclaré :

« Ricardo da Ros, qui a occupé pendant 6 mois le poste de Country Manager chez Binance Brésil, ne fait plus partie de l'organisation. Nous sommes reconnaissants pour le travail et la contribution de Ricardo pendant son séjour chez Binance, et nous lui souhaitons bonne chance dans ses projets futurs. »

Et comme si cette démission n'était déjà pas assez contrariante, la filiale brésilienne de l'exchange fait face à un nouvel obstacle. En effet, la Comissão de Valores Mobiliários do Brasil (CVM) – l'équivalent de la SEC au Brésil – a interdit à Binance de proposer ses fameux futures (contrats à terme) à la population.

Malgré tout, la CVM a indiqué que Binance pourrait se défendre dans une procédure administrative. Ainsi, si tout est en ordre, la plateforme pourra recommencer à offrir ses services aux Brésiliens. Selon les informations de Livecoins, qui a contacté les conseillers de Binance, la société préfère pour l'instant ne pas commenter l'affaire.

En dépit des différentes attaques réglementaires un peu partout dans le monde, Binance reste le numéro 1 des exchanges cryptos. Néanmoins, il est encore loin d'être tiré d'affaire dans la mesure où l'un de ses nombreux partenaires stratégiques l'a également trahi au Royaume-Uni.

En dépit de ces contingences, l'orage passera et Binance est là pour durer…comme Bitcoin ! De votre côté, ne vous laissez pas distraire et prenez le temps de mettre en place une stratégie d'investissement solide. Pour ce faire, une offre limitée vous attends, qui vous permet ces jours-ci d‘obtenir gratuitement jusqu'à 300€ en cryptomonnaies (sous réserve d'un dépôt minimum de 150€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l'offre sur le site officiel).

Auteur

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

  1. Psquar dit :

    Si Binance a autant d’avenir que le Bitcoin c’est en mois que se compte son espérance de vie pas plus

    • coddeine dit :

      https://99bitcoins.com/bitcoin-obituaries/
      Un stable euro de la banque centrale, un yuan, un dollar, des pubs pour des portefeuilles Blockchain dans le métro…
      Beute choure, daide aze feuque…

    • Cedalone dit :

      Ok pour votre point de vue,ais quelques arguments pour étayer ce dernier auraient été les bienvenus. Là, ça reste quand même un peu léger. Binance est sous le feu des réglementations un peu partout et c est juste normal. Celà ne signifie pas que cette plateforme va disparaitre. Quand au Bitcoin, je ne vois pas ce qui pourrait le faire disparaitre, il existait avant la première plateforme d échange, et continuera d’exister avec ou sans Binance.

  2. Tibo dit :

    Cela sent le roussi quand meme…

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER