Les cryptomonnaies anonymes font peur à la Corée du Sud – Monero, Zcash et Dash hors jeu

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bye bye, anonymat ! – La régulation continue d'avancer en Corée du Sud. Alors que sa Banque centrale accélère la création d'une crypto étatique, le gouvernement vient d'annoncer l'interdiction du trading des cryptomonnaies anonymes.

Fini l'anonymat !

Malgré une légalisation des cryptomonnaies en mars 2020, le gouvernement sud-coréen va interdire le trading de cryptomonnaies anonymes à compter du 21 mars 2021, d'après un rapport de CPO Magazine.

À partir de cette date, il se sera plus possible d'échanger des cryptomonnaies, telles que le Monero (XMR), le Zcash (ZEC) et le DASH.

Cette décision survient dans le cadre d'un durcissement de la réglementation relative aux cryptomonnaies.

Pour justifier cette décision, la Commission des services financiers coréenne pointe du doigt l'utilisation courante de ces cryptomonnaies dans le cadre de ransomwares ou du blanchiment d'argent.

« Les cryptomonnaies assurant à la protection de la vie privée ajoutent un processus tiers qui dissimule l'historique des transactions, ce qui rend effectivement les parties impliquées totalement anonymes et rend extrêmement difficile pour les forces de l'ordre de les retrouver. »

CPO Magazine

Ainsi, 2 ans après que le gouvernement japonais ait banni les cryptomonnaies anonymes, la Corée du Sud suit les pas de son voisin nippon.

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.


PARTAGER