Faire entrer Bitcoin en Bourse par la grande porte : le rendez-vous secret de Grayscale

La SEC sur le point de céder ? – Depuis 7 mois, la Securities and Exchange Commission (SEC) rejette, une à une, toutes les demandes de listing des fonds négociés en bourse (ETF) qui portent sur du Bitcoin (BTC). En mars dernier, le gestionnaire d’actifs Grayscale, las de ces refus, a même déclaré qu’il n’hésiterait pas à se lancer dans une bataille judiciaire contre la SEC si son ETF spot de Bitcoin venait à être refusé.

Les menaces de Grayscale auraient-elles eu l’effet escompté ?

Le 11 mai 2022, Grayscale a annoncé, par le biais de CoinDesk, la filiale de Digital Currency Group, s’être entretenu avec la SEC au sujet du Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) et plus particulièrement de l’ETF Bitcoin au comptant. En effet, depuis octobre 2021, Grayscale attend l’autorisation de la SEC pour convertir son GBTC en ETF Bitcoin au comptant. Par ailleurs, la réunion s’est déroulée à huis clos.

« Après une réunion productive, nous restons encouragés par notre engagement continu avec la SEC. Chez Grayscale, nous avons l’intention de maintenir un dialogue ouvert avec les régulateurs et les décideurs dans la perspective du 6 juillet. »

Annonce de Grayscale

C’est à cette date que la SEC a déclaré qu’elle rendrait sa décision quant à l’admission ou au rejet de l’ETF spot de Bitcoin de Grayscale.

>> Pas encore d’ETF spot ? Vous pouvez toujours acheter du Bitcoin sur Binance (lien affilié) <<

Les arguments avancés en faveur de l’ETF spot de Bitcoin par Grayscale

D’abord, l’un des arguments avancés par Grayscale tient à la protection des investisseurs. En effet, la société de gestion d’actifs a déclaré à la SEC que la conversion de son produit phare en ETF spot « protégerait mieux les investisseurs et l’intérêt public, en permettant au produit de mieux suivre la valeur nette d’inventaire, tout en donnant aux investisseurs la liberté d’investir dans Bitcoin d’une manière sûre et sécurisée ».

Ensuite, Grayscale a expliqué qu’un fonds négocié en bourse « permettrait un meilleur suivi de la valeur liquidative et débloquerait environ 8 milliards de dollars pour les investisseurs ».

En attendant le 6 juillet 2022, Grayscale a donc annoncé que d’autres réunions privées devraient se tenir avec la SEC.

Par ailleurs, en avril dernier, le CEO de Grayscale Investments, Michael Sonnenshein, a laissé entendre que la société envisageait de lancer ses produits dérivés Bitcoin sur le territoire européen.

La SEC mettra encore du temps avant d’autoriser l’ETF de Grayscale ! Vous voulez du Bitcoin ? Inscrivez-vous sans attendre sur Binance, LA référence absolue du secteur crypto (lien affilié)

Margot Marin

Avocate en devenir, j'ai mis un pied dans le monde des crypto grâce à la passion dévorante de mon partenaire de vie. Je me suis finalement pris moi-même de passion pour ce domaine, et plus particulièrement les interactions entre la blockchain et le droit.

Recevez un condensé d'information chaque jour