ETF Bitcoin « spot » : Grayscale prêt à la guerre contre la SEC

Finies les plaisanteries – Depuis l’acceptation d’un premier ETF Bitcoin basé sur des contrats à termes, en octobre 2021, la cryptosphère attend désespérément un ETF physique du BTC, dit « spot ». Mais la Securities and Exchange Commission (SEC) ne l’entend pas de cette oreille, et traîne des pieds. Une situation que ne tolère plus Grayscale.

Grayscale passe à l’offensive face aux provocations de la SEC

Cela va faire bientôt 6 mois que la SEC américaine reste retranchée dans son bunker, refusant les uns après les autres les ETF spot de Bitcoin. Une position d’autant plus incompréhensible depuis que le régulateur a accepté de premiers fonds négociés en bourse sur le roi des cryptos.

Mais manifestement des ETF physiques – reposant sur de vrais sous-jacents en bitcoins, et non des contrats à terme indexés en dollars sur le cours du BTC – ne lui conviennent pas. Le problème pour le gendarme financier US, c’est que la société Grayscale Investments ne rigole plus de ces rejets ou reports d’ETF spot de Bitcoin.

Grayscale compte bien faire de son fonds GBTC (Grayscale Bitcoin Trust) un ETF physique basé sur ses énormes stocks de bitcoins sonnants et trébuchants. Ainsi, dans une récente interview rapportée par Cointelegraph, Michael Sonnensheinle CEO de Grayscale – n’hésite pas à menacer la SEC de poursuite judiciaire, en cas de refus « injustifié » de son ETF.

>> Pour acheter du Bitcoin sans risquer un procés de la SEC, c’est sur PrimeXBT (lien affilié) <<

Pas d’ETF ? Alors « toutes les options sont sur la table »

Si la demande pour l’ETF Bitcoin de Grayscale devait être refusée par la Securities and Exchange Commission, Mr. Sonnenshein et son entreprise sont prêts à aller jusqu’au procès. Quand le journaliste lui demande s’ils envisagent cette option en vertu de l’Administrative Procedure Act (APA), le dirigeant répond sans détour :

« Je pense que toutes les options sont sur la table. (…) L’équipe de Grayscale a mis toutes les ressources de notre entreprise derrière la conversion du GBTC, notre fonds d’investissement phare, en un ETF [spot]. Il est vraiment important que les investisseurs sachent que nous avons et continuerons à défendre leurs intérêts. »

Michael Sonnenshein, CEO de Grayscale

Un refus serait d’autant plus inacceptable que le GBTC est un produit financier qui a démontré son bon fonctionnement depuis plusieurs années, avec déjà « des investisseurs dans les 50 États [américains], et (…) plus de 800 000 comptes aux États-Unis ».

Face aux assauts de la cryptopshère, la SEC avait lancé une consultation publique en février dernier, sur la question d’accepter ou non l’ETF spot de Bitcoin proposé par Grayscale. Bien mal lui en a pris, puisque 95 % des répondants soutiennent la conversion du GBTC en fonds négocié en bourse. L’échéance pour l’approbation de cet ETF Grayscale est au 6 juillet 2022. La SEC n’a pas fini de suer d’ici là.

Face à la SEC, n’ayez pas peur de vous mouiller en plongeant dans le bain crypto ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT pour trader et bénéficier d’un bonus jusqu’à 7000$ sur votre premier dépôt grâce à notre code 50DEPJDC (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour