Australie : crypto-régulation pour des profits monstres d’ici 2030 ?

Action ? Régulation ? – Une bonne régulation du secteur crypto, du moins une régulation adaptée, paverait la voie pour d’importantes avancées de notre société. Et amener des profits tout aussi grands. Les gouvernements auraient donc tout à gagner à ne pas sous-estimer l’impact du secteur crypto sur notre avenir. Ce sont les grandes lignes d’un rapport produit par la société Accenture pour le compte de l’Australie. Des conclusions que nous allons détailler sans plus tarder.

Cryptomonnaies, d’incroyables perspectives d’avenir

Accenture est une société de conseils et de services spécialisée dans le digital, le cloud et la sécurité. Elle a récemment été mandatée par le Tech Council of Australia (TCA), un organisme qui s’est fixé d’ambitieux objectifs d’ici 2030 :

  • Employer près d’1,2 million de personnes dans le domaine de la tech
  • Contribuer au PIB à hauteur de 250 milliards de dollars
  • Rendre l’Australie attractive pour les sociétés et les investissements

Accenture avait donc pour objectif de produire une analyse détaillée des perspectives d’avenir pour le secteur des cryptomonnaies ou « actifs numériques », terme plus générique employé dans le rapport. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les conclusions sont élogieuses, au point que le risque serait finalement d’ignorer ce secteur en pleine croissance.

L'Australie est au cœur de l'étude des perspectives d'avenir dans le secteur crypto.
Le secteur crypto : une nouvelle technologie, une infinité de possibilités

La rapport considère les « actifs numériques » comme le regroupement des stablecoins, des MNBC (Monnaies Numériques de Banques Centrales), des tokens et des cryptomonnaies. Bien que tous ces actifs soient radicalement différents, notamment du point de vue philosophique entre cryptos et MNBC, ils se retrouvent sur certains avantages. Parmi eux, la désintermédiation de nos transactions. Via la blockchain, il est désormais possible d’implémenter une meilleure traçabilité et sécurité de nos transactions. Et ainsi gagner beaucoup de temps et d’argent. Et cela dans tous les pans de notre société.

Via les smart contracts, la confiance est désintermédiée et intrinsèque à la technologie elle-même. C’est un gain de temps, d’efficacité, de sécurité et d’argent. Au sein de l’industrie du paiement, c’est une petite révolution.

>> Fan de foot ? Binance récompense vos meilleurs pronostics (lien commercial) <<

L’Australie prête à prendre le tournant crypto ?

Et les conclusions du rapports sont aussi nombreuses qu’affolantes de bénéfices pour l’Australie. Tout d’abord, sous réserve d’une régulation adaptée, le secteur crypto pourrait contribuer jusqu’à 60 milliards de dollars par an au PIB du pays d’ici 2030. En supprimant les intermédiaires de paiement, c’est littéralement 80 % des coûts de traitement des transactions des particuliers qui disparaissent. Une économie équivalente à 4 milliards de dollars par an ou exprimée différemment, 160 dollars par australien.

L’émergence d’un tout nouveau secteur d’industrie, c’est aussi le moteur de nombreuses créations d’emplois. Plus précisément, le rapport donne une fourchette de 700 à 1000 créations de startups. Soit environ 15-20 milliards d’investissements dans le secteur d’ici à 2030. La désintermédiation, c’est aussi 200 millions d’heures économisées tous les ans dans la gestions des taxes et des tâches administratives.

L'étude met en exergue d'énormes bénéfices pour la société australienne si celle-ci se met à intégrer le secteur crypto dans son fonctionnement.
Les gains potentiels de la technologie blockchain et de la crypto sont immenses pour l’Australie

À travers les cryptos, et a fortiori les NFT, c’est aussi de nouvelles méthodes de traçabilité et de suivi de chaines de production qui voient le jour. Cette technologie permet ainsi de connaître la provenance des produits, leur parcours, leur impact environnemental. Sans qu’aucune erreur soit possible puisque tout est gravé dans le marbre de la blockchain.

Le rapport se concentre également sur les DAO (Decentralized Autonomous Organization) qui seraient le moyen idéal pour permettre à des communautés et des business de dépenser des fonds en toute transparence et de manière automatisée.

Règlements instantanés, diminution des fraudes, développements d’activités… Les applications de cette technologie sont nombreuses et enthousiasmantes pour le secteur de la tech. À l’image d’Internet, les cryptos sont remplies de perspectives d’avenir. Mais uniquement à condition de leur laisser la possibilité de se développer à travers une régulation adaptée n’ayant pas pour but d’étouffer le secteur.

Vous voulez allier la passion du foot aux cryptomonnaies ? Tenter de gagner jusqu’à 1000$ par match avec vos meilleurs pronostics tout en faisant le plein de Bitcoin, d’Ether et d’altcoins sur le plus grand exchange du monde, c’est possible ! Courrez vous inscrire sur la plateforme Binance, votre équipe favorite pourrait bien vous rapporter gros ! (lien commercial).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour