Quand les anciens patrons de la première puissance mondiale rejoignent le camp du Bitcoin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Des firmes cryptos à la conquête du marché US – Le respect des différents ensembles législatifs est devenu un enjeu fondamental pour les entreprises spécialisées en cryptomonnaies. C’est pourquoi de plus en plus d’acteurs de l’écosystème recrutent d’anciens membres d'administrations publiques. Ces nouvelles recrues connaissent les rouages de la machine législative et arrivent avec un carnet d’adresses bien rempli.

L'ancien président de la SEC désormais promoteur d'un ETF

Lors de son mandat à la Securities and Exchange Commission (SEC), Jay Clayton avait déclaré, à plusieurs reprises, que le marché américain n’avait pas besoin d’un fonds négocié en bourse (ETF). Toutefois, à peine 6 mois après sa cessation de fonction à la tête de la SEC, ce dernier a changé de camp et fait maintenant la promotion du dernier candidat au titre de premier ETF Bitcoin aux USA. Et oui ! L'ancien président de la SEC est maintenant le conseiller en Actifs Numériques du gestionnaire d’actifs One River.

A dire vrai, One River a déposé une demande auprès de la SEC pour un ETF Bitcoin neutre en carbone. Selon la demande, le produit devait intégrer l’achat de crédits carbone pour minimiser l’empreinte carbone du produit. Avec cette demande d’enregistrement, la SEC étudie actuellement 8 demandes d’ETF en provenance d’institutions américaines

Jusque-là, le marché US ne dispose pas encore d’un ETF Bitcoin, car la SEC, sous la supervision de Clayton, a bloqué toutes les demandes, invoquant des manipulations de marché, un manque de transparence et un manque potentiel de liquidité. Mais les ETF Bitcoin et Ethereum connaissent un succès fulgurant au Canada, qui en compte désormais 8.

Un ancien de la Maison-Blanche dans les rangs de Coinbase

De son côté, Coinbase vient aussi d'annoncer l'arrivée de Faryar Shirzad pour occuper le poste de responsable des Politiques de l’entreprise.

Rappelons que Shirzad a commencé sa carrière au National Security Council de la Maison-Blanche, avant de poursuivre comme conseiller rattaché aux Affaires Economiques Internationales. Par la suite, il a travaillé pendant 15 ans comme co-directeur du bureau des Affaires Gouvernementales chez Goldman Sachs.

Des banques et Bitcoin

En somme, la nouvelle recrue de Coinbase a œuvré pendant plus d’une décennie à la protection des intérêts économiques de l’une de plus grandes banques d’affaires face aux gouvernements du monde entier. Rien que ça !

« En tant que responsable des politiques, Faryar interviendra auprès des législateurs, des régulateurs et d'autres experts politiques afin de réaliser le plein potentiel de la crypto en vue d'alimenter un système financier plus équitable en même temps que la création d'emplois, la croissance du PIB et l'innovation. »

Communiqué de presse de Coinbase

La passerelle public-privé fonctionne donc à plein régime aux États-Unis. En effet, cette année Coinbase a aussi recruté Brett Redfearn, qui a passé plusieurs années à la SEC. Enfin, Brian Brooks est passé de la direction juridique de Coinbase à l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC), avant de prendre la tête de Binance US.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER