Revolut va s’implanter aux USA grâce à Mastercard

Trading du CoinTrading du Coin

La néo-banque Revolut, lancée en 2015, compte bien apporter ses services bancaires partout à travers le monde malgré son jeune âge. Après l’annonce récente de sa nouvelle levée de fonds visant à financer cette expansion, c’est désormais un partenariat avec Mastercard qui doit permettre à Revolut de prendre pied aux États-Unis.

Revolut débarque sur le sol américain

Selon un communiqué de presse publié ce 22 octobre sur le site de Mastercard, le géant international des paiements a signé un partenariat avec la néo-banque Revolut. Cette entente doit permettre à la jeune néobanque d’émettre des cartes bancaires aux USA, et ce avant même la fin de l’année en cours.

« Le lancement aux États-Unis sera une étape importante pour nous, et nous sommes ravis que Mastercard soit notre partenaire de mise sur le marché », Nik Storonsky, fondateur et CEO de Revolut

Jusqu’ici principalement implanté en Europe, cet accord permettra également à Revolut d’étendre ses services bancaires dans plusieurs pays du monde, en plus des USA : Australie, Singapour, Japon, Nouvelle-Zélande, Brésil et Mexique notamment.

En contrepartie, ce partenariat assure également à Mastercard un statut de co-émetteur d’au moins 50% de toutes les cartes Revolut sur le secteur européen… une façon de ne pas se laisser distancer par Visa, avec qui Revolut a également signé en début de mois d’octobre.

Crypto-compatible aux USA également ?

Comme nous le rappelions précédemment, Revolut permet l’achat d’équivalents de CFD (Contrats sur la Différence) adossés à la valeur fluctuante de Bitcoin et d’autres altcoins (ETH, LTC, BCH, XRP). Car il ne s’agit pas à proprement parler de cryptos transférables en dehors de son compte Revolut par l’utilisateur. Il est seulement possible de détenir des soldes libellés en cryptomonnaies au sein de l’application, en s’exposant à leur volatilité sans réellement les détenir.

En tout cas, une chose est sûre, la petite néo-banque a de sacrées ambitions. Revolut poursuit donc sa course folle vers une expansion décidément minutieusement préparée.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar