Tulip Protocol, le yield aggregator de Solana : comment gagner des cryptomonnaies sans rien faire ?

 Les marchés des cryptomonnaies font la grimace, et vous avec ? Pas d’inquiétude, car il existe toujours des solutions pour tenter de profiter du contexte crypto : et si vous placiez une partie de vos crypto-actifs dans des protocoles de finance décentralisée, profitant de l’avidité des autres crypto-traders délurés, et amassiez tranquillement des rendements en crypto ? C’est la promesse de Tulip Protocol, un agrégateur des protocoles de farming et de lending de la DeFi de Solana. Aujourd’hui, nous allons apprendre comment utiliser cet outil bien pratique.

Cet article n’est pas sponsorisé : il s’inscrit dans mes expérimentations spontanées sur la DeFi de Solana, menées de façon totalement degen.

Tulip Protocol, un agrégateur complet pour la DeFi de Solana

En clair, Tulip Protocol se présente comme une plateforme où vous pouvez déposer vos cryptomonnaies sur Solana (SOL) afin de les prêter aux marchés financiers qui opèrent sur la plateforme, contre une rémunération versée dans la même crypto que vous avez déposée. 

Liste des services proposés sur Tulip Protocol
Le menu général de Tulip Protocol

Différents produits DeFinanciers sont proposés : lending classique, farming spécifiquement pensé pour profiter des pools de la DeFi de Solana (auto vaults), farming sur un crypto-actif unique (strategy vaults), et enfin un service de swap pour échanger vos cryptomonnaies les unes contre les autres. Pour les plus degen d’entre vous, la plateforme offre aussi un espace de leverage farming, vous permettant de faire du farming à levier : comme nous le verrons plus bas, si les rendements promis deviennent délirants, ils s’accompagnent d’un risque non négligeable de tout perdre en se faisant liquider.

Alors, prêts à tester Tulip Protocol ? C’est parti !

>> Besoin de cryptos pour vos premiers NFT ? Inscrivez-vous sur Binance et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Le lending de cryptomonnaies sur Tulip Protocol

Comment gagner de l’argent en prêtant ses crypto-monnaies sur Tulip ?

Rendez-vous sur l’écran d’accueil, lancez l’App, puis connectez votre wallet Phantom en un clic et en lui accordant les droits d’approbation demandés.

Connectez votre wallet Phantom au Tulip Protocol

Les rendements proposés varient selon les actifs, et selon l’offre et la demande : le taux auquel un prêteur est rémunéré et auquel un emprunteur peut se voir distribuer des cryptomonnaies dépendent donc de la crypto-monnaie considérée. 

En résumé, plus il y a de crypto-monnaie x disponible et déposée sur la plateforme et moins il y a de demande pour cette crypto-monnaie x, moins cher il en coûtera pour en emprunter… et inversement. Les taux de rendement et d’emprunt sont donc appelés à être volatiles, selon les conditions toujours changeantes du marché et du protocole où le lending a lieu.

Pour autant, Tulip peut compter sur son architecture spécifique pour tenter de maintenir pour certains actifs une demande notable : l’existence du module de leverage farming, où les spéculateurs peuvent emprunter à levier les cryptomonnaies de la plateforme, est un moteur certain de demande et de rendement pour les prêteurs avertis.

L'écran général des pools de lending proposés par Tulip Protocol.
Dashboard présentant les cryptomonnaies du lending de Tulip Protocol

Retenez en tout cas que ces taux sont aussi volatiles que les prix des cryptomonnaies en question : s’y positionner, c’est donc espérer une rémunération plus ou moins grasse (jusqu’à 320% sur certaines cryptomonnaies)… mais en contrepartie d’un risque certain, qu’il vous faut être prêt à prendre.

Si vous pensez que ce lending dynamique est fait pour vous, il ne vous reste plus qu’à déposer vos actifs contre le versement des frais de transaction minimes. Vous récupérez en contrepartie des tuTokens, dépendants de la cryptomonnaie déposée. 

Déposez vos cryptomonnaies dans le lending de Tulip Protocol
Dépôt de CAVE sur Tulip Protocol, pour profiter d’un rendement théorique de 294,98%.
Vérifiez que vos cryptomonnaies sont bien déposées sur Tulip
CAVE déposés sur Tulip Protocol

Puis, lorsque vous souhaitez les retirer (ce que vous pouvez faire n’importe quand, du moment que toute la réserve de liquidités disponible n’est pas intégralement empruntée), quelques clics suffisent depuis Withdraw et après une validation pour sortir de la plateforme.

L’un des intérêts majeurs de Tulip réside dans une fonctionnalité bien sympathique : si vous ne touchez à rien, vos fonds gagnés sont automatiquement rajoutés à vos fonds prêtés (c’est l’auto-compounding). Ainsi, chaque heure, le protocole Tulip exécute cet auto-compounding, vous permettant de gagner au final plus d’intérêts, automatiquement.

Les risques du lending sur Tulip

Le retrait obéit aussi à l’offre et la demande

D’abord, notez bien que dans le cas où le taux d’utilisation d’une réserve de liquidités est à 100%, le retrait n’est plus possible. Cependant, Tulip bloque alors la possibilité pour les traders d’emprunter : pour retirer, il faudra donc attendre que des prêts en cours soient remboursés ou liquidés, et donc clôturés.

Les cascades de liquidation, attention à l’eau qui dort

Ensuite, et même si cette situation est appelée à être rarissime, en cas de violents mouvements de marché, il peut arriver qu’une cascade de liquidations emporte certains emprunteurs et qu’ils fassent défaut, entraînant des pertes pour les prêteurs. En théorie, cela ne doit pas impacter les prêteurs, puisque des mécanismes sont mis en place par Tulip pour éviter ce genre de situation malheureuse. Mais, dans la pratique, cela peut tout de même arriver : le 27 février, une cascade de liquidations a ainsi frappé la paire DeFiLand (DFL)-USDC sur Raydium, et Tulip a dû faire appel à son fond de secours pour rembourser les prêteurs lésés. Ce fond est abondé par une partie des frais prélevés par Tulip sur les rendements offerts par la plateforme, et son adresse et son solde sont librement consultables ici.

Le farming de cryptomonnaies en quelques clics, avec Raydium, Orca et Saber

Le farming de crypto-monnaies, qu’est-ce que c’est ?

Tulip est une solution élégante pour centraliser les pools de farming des principaux protocoles de la DeFi de Solana (SOL) : vous y trouverez les principaux pools disponibles sur Raydium, Saber et Orca (selon que vous utilisiez la V1 ou la V2 du protocole, en haut à droite de l’écran).

Parcourez les différents pools de farming de Tulip, entre la V1 et la V2
Les différents pools de farming de Tulip (V1 et V2)

Le principe du farming est simple : pour permettre à des utilisateurs d’échanger leurs cryptomonnaies sans intermédiaire, les protocoles de la DeFi se reposent sur des liquidités mises en commun auprès d’eux. Ils ont donc besoin de fournisseurs de liquidité. Avec Tulip, vous pouvez en devenir un, en choisissant sur quelle paire de cryptomonnaies vous positionner et prêter vos actifs. Vous êtes alors rémunérés pour ce service, principalement par les frais générés par les traders ou les investisseurs qui viennent se servir dans ces pools de liquidité… mais pas seulement !

En effet, pour inciter les utilisateurs de la DeFi à laisser leurs cryptomonnaies sous séquestre afin qu’elles puissent circuler sur les DEX, les projets de la DeFi ont de plus en plus tendance à récompenser ceux qui fournissent de l’argent frais. Pour cela, au delà des seuls frais de trading partagés au sein des pools, les projets émettent des tokens qu’ils offrent aux prêteurs de fonds. Ainsi, si vous fournissez des liquidités dans ces pools de farming, vous serez souvent doublement rémunérés : 

  • D’abord avec les récompenses issues des frais d’échanges générés par la pool abondée (les trading fees),
  • Ensuite avec les récompenses en nouveaux jetons du projet souhaitant vous inciter à prêter vos cryptomonnaies (le yield).

Comment faire du farming avec les Auto Vaults de Tulip ?

Sur Tulip, vous pouvez donc trier les différents pools de liquidité et choisir de vous exposer aux pools de votre choix. Pour les besoins de ce tutoriel, j’ai sélectionné le pool TabTrader TTT-USDT, offrant lors de la rédaction de cet article un rendement théorique annuel de 1097% d’APY.

Choix d'un pool de farming TTT-USDT
Choisissez un pool de farming, comme ici le pool TabTrader TTT-USDT

Le fonctionnement est le suivant : il vous faut suivre le lien dessous du nom du pool pour vous rendre sur le protocole originel, où vous devrez déposer vos fonds (ici, du TTT et de l’USDC en quantités équivalentes) afin de récupérer des jetons de liquidité, représentant votre dépôt.

Rendez-vous donc sur Raydium, connectez votre wallet, échangez vos deux tokens en quantités équivalentes (avec « Half », pour faire moitié-moitié), et validez en cliquant sur « Swap » et en confirmant dans votre wallet.

Le swap de cryptomonnaies sur Raydium V2
Swappez vos cryptos sur Raydium V2

Une fois vos cryptos reçues, rendez-vous dans l’onglet adjacent Liquidity, pour apporter de la liquidité au pool TTT/USDT. Cliquez sur Max, et ajustez au besoin les quantités pour pouvoir faire votre dépôt.

L'ajout de liquidités sur un pool Raydium
L’ajout de liquidités sur un pool Raydium

Cochez les cases « Confirm » et « Do not warn against this pool », et cliquez sur « Add Liquidity ». Confirmez la transaction, et c’est parti ! Vous allez récupérer des jetons de liquidité LP TTT/USDC.

Vos jetons de liquidité TTT/USDC sur Raydium
Vos jetons de liquidité TTT/USDC sur Raydium

Revenez sur Tulip, dans l’onglet Auto Vaults, et retournez voir le pool TTT-USDC. Vos nouveaux jetons disponibles apparaîtront dans « Wallet Balance », et vous pourrez les déposer dans le sous-onglet gauche de « Deposit ».

Déposez vos jetons TTT-USDC sur Tulip Protocol
Le dépôt de jetons de liquidité LP sur Tulip

Validez la transaction, attendez un instant, et une fois qu’elle aura été validée vos jetons de liquidité auront été déposés.

Laissez porter, et revenez dans quelques temps pour voir vos gains qui s’accumulent, et éventuellement les retirer pour les convertir en dollars.

Comme avec le lending, si vous ne touchez à rien, vos fonds gagnés sont automatiquement réinvestis par Tulip dans de nouveaux jetons de liquidités, lesquels sont rajoutés à vos jetons déjà déposés (c’est encore l’auto-compounding, mais cette fois toutes les dix minutes). Si vous laissez simplement porter vos cryptomonnaies, vous pourriez donc tenter de vous approcher en théorie des rendements annoncés.

Les risques du farming

Les grands méchants hacks

Comme d’habitude dans la DeFi, le protocole Tulip pourrait bien être la cible de hacks, un pool (ou plusieurs) pourraient éventuellement être siphonnés par des hackers malins.

L’impermanent loss, quand votre capital de départ passe à l’état gazeux

Plus spécifiquement, lorsque vous faites du farming, il faut avoir en tête le risque d’impermanent loss.

En résumé, dès lors que vous allouez des fonds à des pools de farming, si la valeur d’un crypto-actif d’un côté de votre pool varie fortement à la hausse ou à la baisse par rapport à votre prix d’entrée dans le pool, vous pouvez subir une perte dit « impermanente »  avec la valeur de votre collatéral qui fondra partiellement : ce vilain néologisme suppose que si le prix en question varie ensuite pour revenir à vos niveaux d’entrée, votre collatéral reviendra aussi à sa valeur initiale. 

Illustration de votre perte d’IL en cas de variation du prix d’un actif de la paire, par rapport à si vous aviez HODL les jetons de la paire sans fournir de liquidité.

S’exposer au farming dépendra donc de votre degré de tolérance au risque, et des actifs sur lesquels vous vous exposez : si les rendements sont relativement faciles à suivre sur le principe, l’impermanent loss peut vous frapper d’un coup, un beau matin. C’est pourquoi il faut toujours considérer les risques à cette pratique avant de se lancer.

Notez aussi que si la situation est moins douloureuse en bull market (vos rendements libellés en jeton du projet pourrait alors compenser la perte initiale, et vous pourriez toujours être gagnant), la situation est pire en cas d’effondrement du marché : en effet, dans ce cas, non seulement votre capital fond, mais en plus la perte due à l’impermanent loss rendra la chute encore plus lourde qu’elle ne l’était déjà. 

En résumé : l’impermanent loss n’est pas un problème, dans le cas où vous faites le pari que la paire sur laquelle vous vous exposez va ranger sans violence tout le temps de votre présence dans un pool donné… et que votre pari s’avère gagnant.

Les Strategy Vaults, le farming simplifié

Si la perspective de devoir gérer des jetons de liquidité vous ennuie, Tulip a récemment lancé les Strategy Vaults : il s’agit d’un programme de farming cherchant à vous fournir le meilleur rendement constant, récupéré auprès d’un mix de plateformes. L’intérêt pour vous est qu’il suffit de déposer votre crypto-actif et d’attendre : les rendements tombent là encore automatiquement, sans conversion à gérer de votre part.

A l’heure actuelle, seuls l’USDC et le RAY sont supportés. Pour l’USDC, l’intérêt d’utiliser les Strategy Vaults est qu’ils libèrent la liquidité mise sous séquestre : en contrepartie de vos USDC, vous pouvez récupérer des tsUSDC. Ces jetons représentent vos crypto-dollars porteurs d’intérêt (3,92% au moment d’écrire cet article), et ils sont de plus déposables sur un autre protocole DeFi : Friktion.

Sans entrer dans le détail, Friktion est un protocole permettant de déposer des crypto-actifs, et d’espérer récupérer des rendements grâce à des paris automatisés sur les mouvements de prix du marché (des options de vente, ou puts). Cette tactique n’assure pas un rendement donné, et elle ne vient pas sans risques. Cependant, pour les plus joueurs d’entre vous, vous pourriez alors – à l’heure de rédiger cet article – récupérer 22,5% supplémentaires sur votre dépôt d’USDC effectué sur Tulip.

Le leverage farming, ses promesses de rendement délirants… et ses dangers !

Pour les plus courageux d’entre vous, Tulip Protocol propose enfin un module degen permettant de chasser les rendements les plus gargantuesques que la DeFi puisse offrir… mais pas sans risques !

Plutôt que de « simplement » faire du farming, il vous est possible d’emprunter parmi les crypto-actifs déposés sur la plateforme par les prêteurs, afin de profiter d’une position artificiellement gonflée. Selon le levier choisi (allant jusqu’à un effet x3), les rendements théoriques peuvent alors décoller : bienvenue dans le Leverage Yield Farming (LYF) !

Mais le farming à levier vient avec un certain nombre de risques : d’abord l’impermanent loss dont nous avons pu discuter plus tôt dans cet article (mais qui se retrouve démultiplié par le levier), mais aussi un risque de sous-collatéralisation… et donc de liquidation pure et simple !

Par exemple, si vous empruntez du SOL pour vous positionner sur la paire RAY/SOL, vous shortez SOL dans les faits. Attention donc à ne pas vous retrouver avec un cours du Solana (SOL) qui s’envole pendant que vous êtes en position, car votre prêt vaudrait et coûterait plus cher, à tel point que votre collatéral pourrait être liquidé par la plateforme pour s’assurer que vous remboursez bien votre prêt.

Dans le cas où vous vous feriez liquider, Tulip tachera de vous rendre approximativement 10% de votre dépôt initial, moins des pénalités variables censées représenter 5% du total.

En résumé, le LYF se destine particulièrement aux investisseurs avertis, conscients des risques, et qui cherchent à utiliser cet outil pour prendre des paris en faisant du trading directionnel. Tulip fait transiter les positions du LYF via l’infrastructure décentralisée de Serum (SRM).

Comme sur les autres modules du protocole, les récompenses que vous recevez sont automatiquement réinvesties sur les mêmes supports que leurs placements, optimisant d’une certaine façon votre rendement.

Le swap pour récupérer ses récompenses et dégager un revenu récurrent en crypto-dollars

Pour finir, Tulip Protocol a intégré avec sa V2 une fonctionnalité de swap, reposant sur Jupiter Aggregator. Vous pourrez donc échanger vos cryptomonnaies les unes contre les autres directement depuis Tulip.

La fonctionnalité s’avère particulièrement pratique dès lors que vous utilisez Tulip comme votre plateforme DeFi principale : il vous est alors possible de convertir votre épargne crypto en placements prêtables à la volée, puis de récupérer à votre rythme (quotidien, hebdomadaire, mensuel ?) vos rendements en dollars.

Les risques de Tulip Protocol

La vulnérabilité des smart contracts

Gardez aussi à l’esprit qu’à l’image de tous les protocoles de la DeFi, utiliser Tulip de la sorte revient à s’exposer à certains risques classiques : le protocole pourrait bien être la cible de hacks, une pool (ou plusieurs) pourraient éventuellement être siphonnées par des hackers malins, et plusieurs protocoles annexes sont utilisés par Tulip pour générer vos rendements (comme Orca, Raydium ou Saber) ce qui multiplie les risques.

L’absence d’audit

De plus, et comme un certain nombre de protocoles DeFi sur Solana, on pourra regretter que le produit soit lancé sans audit intégral réalisé et publiquement disponible. Comme pour d’autres protocoles DeFi sur Solana, le code de Tulip n’est pas encore disponible publiquement, même si la librairie de tokens SPL de Solana utilisée (le token-swap program) est une variante relativement conforme à celle proposée par Solana, déjà auditée par Kudelski. Les autres outils informatiques spécifiques, notamment les smart contrats gérant le compounding automatique de vos fonds, ont été revus par une équipe rattachée à Solana – mais pas formellement audités par une équipe indépendante.

En résumé, pour ceux qui ont les nerfs solides, connaissent bien les risques attachés à la DeFi, les produits DeFinanciers offerts par Tulip se trouvent réunis dans une des interfaces utilisateur les plus efficaces disponibles actuellement : invisibilisation des mécaniques complexes de la DeFi, rendements conséquents quoique volatiles… le résultat est à la hauteur des promesses, mais il n’y aura que vous-même pour juger : avez-vous les épaules pour vous aventurer dans les eaux troublées de la finance décentralisée ?

De Bitcoin aux stablecoins, l’industrie bouillonne d’innovations et de dynamisme. Prenez les devants et commencez à accumuler et trader vos premiers bitcoins en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vis sur vos frais de trading (lien affilié).

Les hacks sont des aléas malheureux, mais pas une fatalité. Besoin de tranquillité d’esprit pour vos cryptos ? Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur, et économisez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Grégory Guittard

CEO et directeur de publication du JDC, Bitcoin Bricoleur, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

Recevez un condensé d'information chaque jour