Blockchain : Solana perd la notion du temps et les récompenses de staking diminuent

Le temps est notre pire ennemi ! – L’horloge de la blockchain Solana a actuellement une demie heure de retard par rapport à l’heure réelle. Des plages horaires plus longues que la normale en sont la cause. Et forcément, cela réduit le rendement du staking sur la blockchain. Des pertes qui viennent s’ajouter au fait que le Solana (SOL), comme les autres cryptomonnaies, a considérablement diminué depuis le début de l’année.

Le PoH perd le nord et Solana prend du retard

Selon le rapport publié par la blockchain via la page d’état du projet, le problème d’horloge n’aurait aucun impact sur les performances du réseau. Les transactions afficheront cependant des horodatages différents de l’heure réelle. Une manière fort sympathique d’annoncer un tel problème, n’est-ce pas ?

L'horloge de Solana a une demie heure de retard par rapport au temps réel. Et forcément, cela réduit le rendement du staking.
Rapport publié par Solana via la page d’état du projet

Cette faille spatio-temporelle est l’un des effets de créneaux horaires actuellement plus lents sur le réseau. Un créneau horaire est l’intervalle de temps pendant lequel un validateur peut soumettre un bloc au réseau. Le temps d’un créneau horaire idéal sur Solana est de 400 millisecondes (ms). Cependant, les données du tableau de bord de l’explorateur blockchain sont sans équivoque : cette valeur a presque doublé pour atteindre environ 746 millisecondes.

Malgré l’utilisation de la preuve de participation (PoS), le réseau utilise également la preuve d’histoire (PoH) comme algorithme de consensus. Le PoH s’occupe du chronomètre de Solana. Il permet à chaque nœud du réseau de conserver un enregistrement précis de l’heure. Il s’agit en quelques sortes de son mécanisme d’horloge interne.

La blockchain utilise également des clusters. Il s’agit d’un ensemble de validateurs responsables du traitement des transactions. Le PoH permet un chronométrage décentralisé sur tous les nœuds d’un cluster. Hélas, lorsque les créneaux horaires deviennent significativement plus longs que 400 ms, l’horloge du cluster commence à dériver. De ce fait, elle perd sa synchronicité avec l’horaire réel.

>> 10% de réduction sur vos frais de trading ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Le staking impacté par le temps pour encore plus de pertes

Ce problème de lenteur des créneaux horaires pourrait également avoir des conséquences économiques. En effet, les récompenses de staking annualisées risquent d’être fortement impactées.

L'horloge de Solana a une demi heure de retard par rapport au temps réel. Et forcément, cela réduit le rendement du staking.

Dans notre cas, il faut 432 000 créneaux horaires pour constituer une époque. Dès lors, lorsque les créneaux horaires sont plus lents, les époques deviennent plus longues. Au créneau horaire idéal de 400 ms, il y a 182 époques par an (chaque époque durant entre deux et trois jours). Des créneaux horaires plus lents signifient donc qu’il y aura moins d’époques.

Or, les récompenses de staking sont payées à chaque époque. S’il y a moins d’époques les revenus perçus par les délégants et les validateurs sur le réseau diminueront. Et vu l’état du marché actuellement, ce n’est pas fait pour ravir les utilisateurs de la blockchain…

La blockchain Solana continue d’être victime de pannes. En effet, il lui est parfois arrivé de ne pas traiter les transactions pendant plusieurs heures. Cette malheureuse histoire d’horloge en retard en est une nouvelle fois la preuve.

Si arrivé à la fin de cet article, vous n’êtes toujours pas convaincu de l’importance vitale de prendre le train de Bitcoin et des cryptomonnaies, quittons-nous bons amis : rien ni personne n’y parviendra ! À défaut, n’attendez plus pour préparer l’avenir. Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos, et économisez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial)

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour