Le G20 appelle à proposer une régulation des crypto-actifs d’ici juillet

Trading du CoinTrading du Coin

Les dirigeants économiques du monde entier se sont réunis à Buenos Aires à l’occasion du sommet du G20. Au menu, propositions de réglementation sur les cryptomonnaies qui pourraient se concrétiser d’ici juillet, d’après un communiqué déniché par CryptoCoinNews.

La lecture du communiqué qu’a réussi à se procurer CryptoCoinNews confirme que la répression des cryptomonnaies n’est plus à l’ordre du jour. Elle souligne néanmoins que les dirigeants économiques du monde entier semblent préférer appeler les cryptomonnaies « crypto-assets », ce qui implique qu’ils les considèrent comme des actifs financiers et non comme des monnaies.

Ce même communiqué reconnaît notamment « l’innovation technologique » sous-jacente aux cryptomonnaies, ayant selon eux le potentiel « d’améliorer l’efficacité et l’inclusivité du système financier et de l’économie en général. »

On y lit également que les cryptomonnaies soulèvent des questions relatives à la protection des consommateurs, des investisseurs, à l’évasion fiscale, à l’intégrité du marché, au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme, ce qui fait écho aux préoccupations exprimées par les organismes de réglementation du monde entier dans le passé.

Le communiqué précise :

« Les actifs cryptographiques n’ont pas les attributs clés des monnaies souveraines. À un moment donné, elles pourraient avoir des répercussions sur la stabilité financière. Nous nous engageons à mettre en œuvre les normes du GAFI [Groupe d’Action Financière] telles qu’elles s’appliquent aux actifs cryptographiques, nous attendons avec impatience l’examen de ces normes par le GAFI et nous demandons au GAFI de faire progresser la mise en œuvre à l’échelle mondiale. Nous appelons les organismes internationaux de normalisation (OSS) à poursuivre leur surveillance des actifs cryptographiques et de leurs risques, conformément à leurs mandats, et à évaluer les réponses multilatérales si nécessaire ».

Il est évident que même si cette approche ne fait pas l’unanimité, des propositions de régulation des cryptomonnaies seront très certainement publiées en juillet 2018 :

“Nous (le G20) demandons au FSB [Financial Stability Board], en consultation avec d’autres SSB, y compris le CPMI, l’IOSCO et le GAFI, de faire rapport en juillet 2018 de leurs travaux sur les actifs cryptographiques”.

Le chef du FSB et gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, dans une lettre envoyée aux ministres des finances du G20, avait affirmé que les cryptomonnaies ” ne posent pas de risques pour la stabilité financière mondiale à l’heure actuelle “.

En conclusion, les dirigeants financiers du G20 se sont abstenus d’appeler à une régulation immédiate des actifs cryptographiques, mais ont appelé les organismes internationaux de normalisation à poursuivre leurs actions.

Source : CCN || image from Shutterstock.com

Yanis
Blockchain believer et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] qu’une partie des membres du G20 a appelé à une réglementation d’ici juillet 2018, les avis sont toujours divergents sur la perception des cryptomonnaies et sur la nécessité […]