Bithumb-Coree-du-sud_explosion-1

Bithumb banni les utilisateurs de 11 pays de sa plateforme

Trading du CoinTrading du Coin

Bithumb, la plus grande plate-forme d’échange de cryptomonnaies de Corée du Sud, a annoncé qu’elle bloquerait les échanges dans 11 pays, dans le cadre d’une révision de sa réglementation interne, visant à prévenir le blanchiment d’argent et autres utilisations criminelles des cryptomonnaies. Les utilisateurs étrangers devront également subir un processus de vérification plus strict.

Bithumb banni 11 pays

Bithumb interdira donc l’échange de cryptomonnaies avec des investisseurs venant de Corée du Nord, d’Iran, d’Irak et de huit autres pays considérés comme des régions à haut risque : la Serbie, l’Éthiopie, la Syrie, la Trinité-et-Tobago, la Tunisie, le Vanuatu et le Yémen.

Cette mesure vise à prévenir l’afflux de fonds liés au terrorisme international et au crime en bande organisée, les utilisateurs de ces pays seront bloqués à partir du 21 juin, a annoncé Bithumb, ajoutant que les nouveaux membres de ces pays ne seront pas acceptés.

Bithumb affirme qu’ils appliquent ces règles strictes pour favoriser un marché transparent et la protection des investisseurs. Ils souhaitent coopérer avec le gouvernement et suivre des mesures d’autorégulation basées sur les politiques mises en place par la Korean Blockchain Association.

Bithumb en accord avec les autorités de réglementation

La Korean Blockchain Association est le fer de lance de l’autorégulation des échanges de cryptomonnaies dans le pays. Le Groupe d’Action Financière – organisation intergouvernementale créée par le G7 pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme – a reconnu ces 11 pays comme étant des régions où les politiques et les réglementations sont insuffisantes pour restreindre le blanchiment d’argent et l’utilisation de diverses formes de financement d’opérations illégales.

Bithumb demandera également aux utilisateurs non sud-coréens de subir un processus de vérification plus strict, pour éviter les fraudes et les falsifications d’informations personnelles.

Au moment de la rédaction de cet article, le volume d’échange des dernières 24 heures de Bithumb devance celui d’Upbit, plate-forme concurrente sud-coréenne, et s’élève à environ 478 millions de dollars selon Coinmarketcap.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémi M.
Passionné de cryptomonnaies depuis 2015, je suis très enthousiaste de pouvoir participer à cette nouvelle révolution technologique. Je suis persuadé que les cryptomonnaies se démocratiseront au fur et à mesure du temps, et je suis également impatient de voir comment elles évolueront et seront utilisées par un plus large public dans les années à venir.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] avait fait des efforts notables pour convenir aux demandes des autorités de régulations, notamment en interdisant les utilisateurs de 11 pays, cette décision favorable de la NTS devrait donc permettre d’amener un peu de sérénité à ces […]