NFT R3NLT : le constructeur Renault prend le virage du Web3

Pour les NFT, il faudra écrire R3NLT – Tout au long de son histoire, Renault a eu la vocation de faire battre le cœur de l’innovation, et d’aborder le progrès avec optimisme. Fidèle à cet état d’esprit enthousiaste, la marque annonce se lancer dans un nouveau défi : le Web3 et les NFT. Jusqu’à présent très discret sur l’opération, la marque au losange lève aujourd’hui un peu plus le voile sur ce qui s’annonce être une petite « Renaulution ». Voici ce que l’on sait déjà.

Le Journal du Coin vous propose cet article promotionnel en collaboration avec Renault.

Le constructeur en pleine Renaulution

Le groupe Renault s’engage donc résolument dans un plan stratégique de plusieurs années visant à préparer la révolution de l’automobile du futur. Il compte bien profiter de celles qu’offre le secteur du numérique pour cela. Luca de Meo, directeur général de Renault Group depuis janvier 2020, assume cette ambition :

« Le groupe se transforme en une entreprise green, tech, centrée sur les nouveaux business de l’énergie, des données et des services. »

Luca de Meo, directeur général de Renault Group

Comme à son habitude, Renault aborde donc l’innovation avec ferveur. La marque au losange entend bien tirer parti de ce que les nouvelles technologies du Web3 permettent en matière d’interactivité à la mode numérique et “décentralisée”. L’objectif affiché étant de s’adresser à une communauté de passionnés élargie. Ainsi, le constructeur automobile souhaite toucher et engager les initiés du web 3.0 mais également les néophytes de la blockchain, dans une démarche expérientielle, collaborative et solidaire.

Propulser un monument de l’histoire automobile française dans le futur

L’anniversaire des 50 ans de la Renault R5, modèle iconique des années 70, est l’occasion que Renault attendait pour se lancer dans l’aventure Web3.

Il n’y avait pas de meilleurs choix que de démarrer par une collection de NFT qui rendent hommage à la mythique Renault 5”

Laurent Aliphat, directeur de création contenu marketing Renault
Renault a laissé fuiter certains détails esthétiques de cette collection NFT
Quelques détails visuels des NFT ont d’ores et déjà été dévoilés

En effet, pour marquer l’évènement, la marque propose à ses clients de devenir propriétaires de NFT. Elle dévoile pour l’occasion « R3NLT » sa propre plateforme web 3.0. Une démarche visant à faire vivre des expériences et fédérer sa communauté dans un projet à long terme.

Le premier drop de NFT Renault, nommé « genR5 » aura ainsi lieu le 15/12/2022. Il proposera des voitures « numérisées » rendues uniques par le biais de la combinaison de nombreux traits de rareté. Cette première collection s’articule autour de 4 séries. Chacune représente l’un des modèles les plus populaires de la Renault 5. 

Ainsi, en hommage à l’année du lancement commercial de la mythique R5, la collection genR5 se déclinera comme suit :  1972 NFT genR5 seront mis en vente. Cette collection s’inspire de 4 modèles légendaires de R5, à savoir :

  • 100 R5 électriques. En effet, 100 R5 électriques avaient été produites dans les années 1970. Des modèles pionniers et audacieux puisqu’il s’agissait du premier modèle électrique de Renault, il y a aujourd’hui plus de 50 ans.
  • 160 R5 Turbo pour symboliser la sportivité de la marque au losange. 160 comme le nombre de chevaux disponibles sur cette voiture de sport. 
  • 450 R5 Le Car Van, série limitée française au style US. 450 comme le nombre de véhicules produits sur cette série limitée.
  • 1262 R5 TL, symbole de révolution dans la catégorie citadine.

Tous les NFT seront animés en 3D et arboreront des designs en cohérence avec les codes et les valeurs du Web3.  

Ils seront visibles sur un tout nouveau site : nft.renault.com. Grâce à cette plateforme, le public peut suivre l’actualité de la mise en vente et s’inscrire pour recevoir des notifications clés pour pouvoir devenir détenteur d’un NFT genR5.  

De l’art numérique, et bien plus encore

Depuis sa naissance sous la forme d’un art nouveau, le phénomène NFT a su profiter de capacités inédites qui lui confèrent bien plus d’intérêt que de simples qualités visuelles. R3NLT l’a bien compris puisqu’en plus de proposer des « collectibles », la marque compte bien exploiter à fond les singularités du format en associant des avantages concrets à ses NFT attribués de manière aléatoire et découverts seulement après achat.

La R5 est le sujet de la première collection NFT de Renault qui compte ainsi se lancer dans l'aventure Web3
Le modèle R5 mythique est au cœur de cette première collection bientôt dévoilée

Chaque détenteur d’un NFT genR5  aura la possibilité de participer à la co-création d’objets de merchandising « The Originals ». Ils lui seront ensuite exclusivement réservés en un nombre d’exemplaires limité. En outre, il bénéficiera en avance d’informations exclusives sur les prochains drops de futures collections.  

En outre, les propriétaires de ces NFT Renault recevront régulièrement des invitations à vivre des expériences uniques, dont : 

  • Des événements dont la marque est partenaire ;
  • Des essais privilégiés de voitures exceptionnelles ;
  • Des rencontres avec les figures emblématiques de la marque, stratégiques, sportifs ou encore designers ;
  • Des expositions en avant-première
  • Des visites privées de lieux tenus secrets pour le grand public.  

Les NFT R3NLT, vecteurs d’une relation unique avec la marque

Ainsi, une fois obtenu, chaque NFT permettra à son propriétaire de bénéficier de tous ces avantages exclusifs dévoilés aujourd’hui par le constructeur. Une démarche qui vise à conférer aux NFT une valeur tangible et concrète. Ceci afin de récompenser les fans fidèles du constructeur qui n’en attendaient pas moins. Comme l’indique la marque :

« Entrer dans la communauté R3NLT, c’est faire le choix d’une relation unique avec la marque, c’est créer et proposer de nouvelles expériences à tous les passionnés.»

Laurent Aliphat, directeur de création contenu marketing Renault

Si vous êtes un adepte de la marque mais que vous n’êtes pas familier avec l’acquisition et la conservation de NFT, n’ayez crainte ! Renault indique que la vente à un prix unique sera accessible à tous les profils. Les néophytes pourront effectuer leur achat en devise traditionnelle grâce à une solution de paiement en carte bancaire. Les initiés au web3 pourront s’acquitter de la somme via un paiement en cryptomonnaie.

De plus, conscient de l’importance que revêt la discussion et la proximité avec sa communauté, Renault vient aussi d’ouvrir un compte Twitter dédié à son incursion dans le Web3 que nous vous invitons à suivre @renault_NFT. Les échanges entre la marque, les passionnés et les investisseurs pourront également se tenir sur le serveur Discord officiel lié au projet R3NLT. Une belle initiative afin que chacun puisse donner son avis et partager son opinion, selon son profil et ses habitudes.

En lançant sa plateforme Web3 et sa première génération de NFT durant le bearmarket, R3NLT fait preuve d’une belle audace et d’une volonté forte de s’ancrer durablement dans un Web3 qui n’en est encore qu’à ses premiers pas. Bien évidemment, la puissance du groupe est un atout. Une force qui lui permet de s’affranchir des risques inhérents à de nombreux projets NFT, certes disruptifs, mais économiquement plus fragiles. Une assise industrielle qui permet à la marque de s’affirmer une fois de plus comme une marque innovante et fiable jusque dans le Web3. La Renaulution est en route.

Recktosaurus

Juriste et passionné de nouvelles technologies depuis toujours. Investisseur touche à tout et reporter des embûches qui se dressent sur le chemin de la liberté financière. Chroniqueur estival pour le Journal du Coin : je vous raconte mes erreurs afin que vous ne commettiez pas les mêmes !

Recevez un condensé d'information chaque jour