Un musée embrasse la blockchain – Un tableau de Klimt proposé sous forme de NFT

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

« Chaque baiser est un tremblement de terre ! » – Comme nous en parlions il n’y a pas si longtemps, les beaux arts s’invitent sur la blockchain ces derniers temps. Le célèbre tableau centenaire du peintre autrichien Gustav Klimt, « Le baiser », en est l’illustration. En effet, le musée du Belvédère de Vienne, qui conserve l’œuvre depuis 1908 a décidé d’en faire des NFT.

Les NFT, renaissance de l’attrait artistique

Depuis le début du siècle, des changements sismiques dans les comportements numériques touchent les galeries d’art. Les incertitudes économiques et le besoin persistant d’exclusivité ont amené les collectionneurs vers de nouveaux horizons. La pandémie de Covid-19 qui dure depuis 2020 n’a pas arrangé les choses. Effectivement, la convergence humaine dans les lieux physiques a considérablement diminué, pour ne pas dire qu’elle a disparu.

Il faut aussi reconnaître que les galeries d’art facturent des frais importants aux acheteurs comme aux vendeurs. De plus, l’absence d’historique sur les prix de vente et l’anonymat des vendeurs rendent pratiquement impossible l’estimation réaliste d’une côte. La technologie NFT peut résoudre ces problèmes. La blockchain permet en effet de facilement connaître la provenance et de vérifier l’authenticité d’une œuvre. Cette technologie permet aussi une véritable traçabilité des transactions effectuées tout en resserrant les liens entre artistes, vendeurs et acheteurs.

La peinture physique a t'elle un avenir ?

L’espace NFT a connu une forte croissance au cours des douze derniers mois. La plateforme OpenSea, leader du secteur, a enregistré un volume de transactions colossal de quatre milliards de dollars en août. Ce qui représentait alors 98% des transactions de l’ensemble du marché. Les NFT sont apparus à une époque où les frontières sont floues entre le mondes physique et le monde numérique. Un débat récurrent consiste à savoir si l’art des prochaines années s’exposera plus dans les galeries physiques ou dans le metaverse. C’est une conversation qui continuera d’évoluer à mesure que de nouvelles opinions et idées façonneront le paysage culturel.

Avec cette appréciation renouvelée pour l’expression artistique et l’enthousiasme pour le potentiel de cette technologie, les galeries d’art et les musées qui cherchent à adopter cette innovation pourraient considérer que nous sommes à l’aube d’une renaissance.

>> Exposez vous au Bitcoin sur Binance, 10% de réduction des frais avec ce lien (lien commercial) <<

Le tableau de Klimt en vente sous forme de NFT

Le musée du Belvédère de Vienne a collaboré avec le fonds d’investissement artèQ pour lancer un token non fongible. Ils ont en effet sorti une collection NFT inspirée de l’une des œuvres les plus célèbres de Gustav Klimt, « Le baiser ».

Rappelons que le Belvédère conserve ce tableau depuis 1908. À l’époque, il avait été acheté pour 25 000 couronnes, ce qui équivaut à 240 000 $ aujourd’hui. Par ailleurs, ce musée expose la plus grande collection de peintures de Gustave Klimt au monde.

Un célèbre tableau de Klimt vendu sous forme de NFT

La collection NFT de cette représentation d’un couple d’amoureux est divisée en une grille de 100 par 100. Dix mille pièces uniques et individuelles sont donc proposées en tant que NFT. Le coût d’un NFT lors du mint était de 1 850 euros (0,65 ETH).

De ce fait, la valeur totale suggérée de la peinture en NFT était de 18,5 millions d’euros (21 millions de dollars). Il faut noter qu’aujourd’hui, le prix plancher de ces œuvres sur le marché secondaire est de 0,43 ETH. À l’heure de la rédaction de cet article, cela correspond à 1 033 euros, bien moins qu’au lancement de la collection.

La blockchain peut révolutionner le secteur artistique, c’est indéniable. Les NFT sont en pleine expansion et pourraient cacher le Picasso de demain. Le faible taux d’achat du tableau de Klimt en NFT pourrait seulement suggérer que chaque pièce était trop chère. On peut aussi imaginer que les acheteurs de NFT sont moins intéressés par l’art traditionnel à ce stade de l’évolution du marché que par des singes colorés ou des avatars de Snoop Dogg dans le métavers.

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance NFT. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur. Vous économiserez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour