La Chine et Animoca Brands réfléchissent au Chinaverse

Économie virtuelle – Les métavers et les tokens non fongibles (NFT) seraient en train de transformer le mode de consommation en Chine. Les stratégies des entreprises qui veulent surfer sur cette nouvelle vague 3.0 s’adaptent également à cette nouvelle tendance.

Le Chinaverse ou l’économie chinoise à l’ère du web3

Fabernovel, le groupe international expert dans l’accompagnement à l’innovation, a publié un rapport intitulé « Into the Chinaverse ». Le document s’intéresse aux nouveaux modes de consommation générés par la technologie.

Il questionne ainsi les stratégies des marques utilisant le web3, pour séduire la génération Z en Chine. Il se penche également sur la manière dont les entreprises pourraient mieux comprendre le métavers, pour pouvoir y évoluer en utilisant au mieux leur potentiel stratégique. Le rapport tente en outre de déterminer les startups de la génération Z qu’il faudrait surveiller dans le métavers.

Into the Chinaverse, avec Animoca Brands
Publication d’Animoca Brands – Source : Twitter

Le poids du web3 en général et des métavers en particulier a augmenté de manière importante en Chine. D’ailleurs Morgan Stanley estime la taille de l’industrie du métavers dans le pays à 8 000 milliards de dollars en 2021. En outre, la société d’intelligence marketing IDC prévoit que d’ici 2025, 37 millions de chinois connectés auront une identité virtuelle dans les métavers.

Cette croissance du web3 en Chine bénéficie de l’appui du gouvernement. Le ministère chinois de l’industrie et des technologies de l’information veut soutenir 3 000 startups engagées dans les métavers, la blockchain, et l’intelligence artificielle.

>> Si pour vous le metaverse c’est du Chinois, inscrivez-vous sur KuCoin (lien affilié) <<

La Chine veut conquérir le metaverse

La Chine accueille ou accueillera des startups ambitionnant de conquérir le web3, comme les médias sociaux tels que Bud et Vyou, ou les entreprises NFT comme Animoca Brands.

Le rapport sur le Chinaverse donne également son avis sur le statut des NFT en Chine. Les jetons non fongibles serviraient davantage de certificats de propriété et seront utilisés pour protéger les droits de propriété intellectuelle. Ils ne seraient pas utilisés comme des produits financiers.

Les NFT s’écartent ainsi des cryptomonnaies dont le minage fut officiellement interdit dans le pays en 2021. Le minting, la publication, la vente, ou les transactions NFT en général continueraient selon le rapport, à être réglementés. Bien que la Chine ait « banni » le minage de cryptos, elle figure toujours parmi les plus grands mineurs de Bitcoin mondiaux.

De plus en plus d’entreprises issues de différents secteurs – mode, banque, immobilier, etc. – décident d’embrasser les NFT et les métavers. Elles veulent en effet saisir les différentes opportunités réelles qui se créent dans ces mondes virtuels. Les lecteurs du Journal du Coin peuvent également faire leurs premiers pas dans le web3, en visitant le métavers de leur média crypto préféré.

La crypto et les NFT sont parfois complexes à appréhender. Faites le choix de la simplicité et automatisez vos ordres grâce au Trading Bot de Kucoin. Créez facilement votre stratégie ou copiez celles des meilleurs traders de la plateforme (lien affilié).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour