Apple bloque la dernière version de Coinbase Wallet : les utilisateurs de NFT à l’arrêt ?

Apple n’y comprend rien à la blockchain – Les NFT ont été au cœur de l’attention lors du dernier bullrun. Bien que l’euphorie soit depuis retombée, ces derniers continuent de faire parler d’eux. Néanmoins, tout le monde ne comprend pas comment il fonctionne. C’est notamment le cas d’Apple qui vient de faire des demandes aberrantes à Coinbase.

Apple : les NFT oui, mais pas sans commission

À la fin du mois de septembre, la société Apple a fait parler d’elle en revoyant sa politique vis-à-vis des NFT. C’est plus particulièrement au niveau de son App Store que les choses ont changé.

Ainsi, Apple a autorisé la vente de NFT dans les applications de l’App Store. Cependant, ces achats doivent passer par les achats intégrés d’Apple et ainsi être soumis aux frais de la plateforme. 

En pratique, Apple prend une commission de 30 à 35% du prix sur chaque achat de NFT réalisé sur l’App Store, en fonction du pays. 

Une partie de la communauté NFT était alors montée au créneau, déclarant qu’Apple allait détruire le business des applications de NFT. 

>> La coupe du monde de foot sur Binance, c’est 1M$ à partager (lien commercial) <<

La situation vire au ridicule

Alors que la vague semblait être passée, un nouveau rebondissement est venu mettre en évidence l’incompréhension totale d’Apple vis-à-vis de cet écosystème

Ainsi, le 1er décembre, le géant Coinbase a averti ses utilisateurs qu’ils ne seraient plus en mesure d’envoyer des NFT depuis l’application Coinbase sur IOS. Cette suspension fait suite à un blocage de la part d’Apple sur la dernière version de l’application. 

Coinbase dévoile le blocage d'Apple
Coinbase dévoile le blocage d’Apple – Source : Twitter.

Cependant, la situation prend une tout autre tournure lorsque Coinbase dévoile les raisons invoquées par Apple.

« Apple prétend que les frais de gas nécessaires à l’envoi des NFT doivent être payés par l’intermédiaire de son système d’achat In-App, de sorte qu’elle puisse percevoir 30 % des frais de gas. »

Oui, Apple veut effectivement collecter 30% des frais de gas payés sur une blockchain pour l’envoi de NFT. Une situation tout bonnement grotesque, comme le souligne Coinbase dans la suite de son thread. 

« Pour quiconque comprend le fonctionnement des NFT et des blockchains, c’est clairement impossible. Le système propriétaire d’Apple pour les achats intra-application ne prend pas en charge les cryptomonnaies, nous ne pourrions donc pas nous y conformer même si nous essayions. »

En effet, les frais de gas dépensés lors de l’envoi d’un NFT n’ont rien à voir avec l’application Coinbase elle-même. Par conséquent, il serait impossible pour Apple de collecter les 30% de frais sur le gas. 

La situation aura tout de même amèrement amusé la communauté crypto, consciente de l’absurdité de la situation. Comme souligné par Coinbase, c’est comme si Apple voulait obtenir une part de frais sur l’envoi des mails.

Pourtant, quand il s’agit de profiter d’un événement ayant un lien avec la crypto, Apple est au courant. En effet, le service de streaming Apple TV+ envisage déjà d’acheter les droits d’exploitation pour faire un film sur le désastre de FTX

En France, au moins les choses sont claires ! Enregistrement auprès de l’AMF, statut de PSAN, la plateforme de CZ est dans les clous. Courrez vous inscrire sur Binance, et tentez de remporter jusqu’à 1000$ par match de coupe du monde grâce à vos pronostics sans risquer le carton rouge ! (lien commercial).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour