Obelisk lance un ASIC sur GRIN qui rémunère les développeurs

Trading du CoinTrading du Coin

Obelisk, une filiale de Nebulous Labs – à qui on doit également Siacoin (SC) – a annoncé le lancement d’un nouvel ASIC dédié à Grin, une itération du protocole MimbleWimble. Baptisé GRN1, cet ASIC sera pour “Cuckatoo31”, la version ASIC de l’algorithme de Grin.

Qu’est-ce que GRIN ?

Mais qu’est-ce que Grin (GRIN), déjà ? Il est en effet très probable que ce soit la première fois que vous entendiez parler de cette crypto même si ce projet a fait beaucoup de bruits dernièrement.

Il s’agit en de l’une des deux variantes du protocole MimbleWimble, qui vise à créer une blockchain résiliente, légère, mais surtout anonyme. GRIN est un projet à l’état d’esprit cypherpunk, et met en avant l’anonymat de sa blockchain et sa décentralisation. Ici, il n’est pas question de lancer une ICO ou de préminer quoi que ce soit.

L’une des nouveautés intéressantes apportées par GRIN est son système de PoW. La plupart du temps, les communautés crypto se divisent quand il s’agit de la question des ASIC : Faut-il se prémunir contre leur utilisation, ou faut il respecter la libre concurrence quoi qu’il arrive ?

À cette question, Grin répond : Oui. Oui aux deux propositions.

Pour simplifier, leur algorithme de PoW est baptisé Cuckoo Cycle. Cet algorithme existe en deux itérations, la première étant résistante aux ASIC, la deuxième ASIC-friendly. Cela permettra donc aux particuliers comme aux “professionnels” de miner. Là où l’innovation est intéressante, c’est que lorsque l’un des deux algorithmes trouvera un bloc, cela augmentera la probabilité que le bloc suivant soit trouvé par l’autre algorithme (et inversement). On évitera ainsi de tomber dans une situation de monopole de la part d’une entreprise pouvant se permettre d’investir massivement dans les ASIC (Coucou Bitmain !)

Obelisk & Grin

Obelisk s’est donc lancé dans la production d’ASIC dédié à l’algorithme Cuckatoo31+, la version “Asic-friendly” de Grin.

Pour l’instant, la firme n’a pas encore révélé les caractéristiques exactes de cet ASIC. Comme c’est précisé dans le post d’annonce, “la puce, les vérifications finales ainsi que le design définitif ne sont pas encore prêts”.

Le prix est, en revanche, déjà fixé. La phase de prévente (qui a été initiée hier) verra ces machines vendues à 3 000 $, quand la vente grand public (qui s’ouvrira en mars) proposera les mêmes machines à 6 000 $. Pour chaque machine achetée en prévente, 100 $ seront reversés à l’équipe de développement de Grin (500 $ pour les ventes “normales”). S’il reste de l’argent de côté, il sera dédié à des projets prioritaires pour la devise, tel que les audits de sécurité.

Obelisk précise que cela ne crée en rien des liens d’autorités avec les développeurs, et que le but reste de créer le meilleur projet possible sans tentative de contrôle ou de centralisation quelconque.

Dans la continuité de notre série d’articles sur le protocole MimbleWimble, nous publierons demain à 11h30 une analyse complète de Grin, ainsi que l’autre variante du protocole MimbleWimble, Beam. Samedi 11h30, Save The Date ! 😉

découvrez nos
solutions de minage

PARTAGER
Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici