Bitcoin chine

Minage de bitcoin en Chine : le début du déclin ?

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Selon une nouvelle étude réalisée par TokenInsight, l’industrie du minage de bitcoin chinoise serait sur le déclin.

Migration vers l’Ouest

L’électricité allouée par la Chine au sein du réseau Bitcoin est passée de 75.63% en septembre 2019 à 65.08% en avril 2020 selon l’université de Cambridge. En effet, le célèbre établissement anglais possède un outil de calcul prodiguant une estimation approximative du hashrate produit par pays.

Les enseignements sont multiples : la Chine perd du terrain au profit des États-Unis, qui occupent la deuxième place du réseau en comptabilisant 7.24% du hashrate global. Le Kazakhstan fait figure de nouveau challenger après être passé d’un total de 1.42% de puissance de calcul en septembre 2019 à 6.17% en fin avril 2020.

L’analyste en chef de TokenInsight, Johnson Xu, explique que la dominance chinoise risque de s’effriter au fil des mois.

” Une plus grande proportion de mineurs chinois s’est désengagée du réseau par rapport au reste du monde. “

Les effets du halving n’y sont pas étrangers:

” La Chine possède encore énormément d’équipements d’ancienne génération, car les mineurs ont moins d’intérêts à renouveler leurs rigs de minage. En Chine, les coûts énergétiques sont bas en permettent des marges plus importantes. “

De plus, il semblerait que les mineurs chinois soient poussés à quitter le pays pour cause de manque de structuration industrielle et de reconnaissance étatique, limitant leurs accès aux capitaux.

Le climat sauve les meubles

Après avoir longuement analysé la chute du hashrate pré-halving, Johnson Xu considère que les implications derrière cette mutation sont en grandes partie dues aux conditions météorologiques de l’empire du milieu.

Difficulté de minage de Bitcoin juin 2019 - juin 2020
Difficulté liée au hashrate entre juin 2019 et juin 2020

En ce moment même, la province du Sichuan connaît une période de mousson. C’est ce qui incite les mineurs du Xinjiang à déplacer leurs matériels de minage afin de profiter d’une hydroélectricité particulièrement abordable.

Ce changement de destination pour les mineurs a eu pour effet l’arrêt brutal des opérations de minage dans la province du nord-ouest de la Chine, impliquant une chute de la difficulté liée au réseau. 

L’importance d’une énergie abondante et peu chère est fondamentale pour ces mineurs, qui comme nous le précisions auparavant, n’ont pour la plupart pas renouvelé leurs équipements de minage.

Xu Johnson estime cependant que si les professionnels chinois profitent de cette opportunité climatique temporaire, ce n’est pas pour autant qu’ils resteront viables sur le long terme. Une fois la mousson terminée, les mineurs auront pléthore de problématiques associées aux régulations et au renouvellement des machines à considérer.

Illustration : Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Josselin A.
Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici