Kleros : la justice décentralisée

Trading du CoinTrading du Coin

Kleros, ou “chance” en grec, renvoie à une machine en pierre pour tirer au sort des juges afin de résoudre des litiges dans la démocratie de la Grèce antique. Kleros a rénové ce système de justice en construisant une Organisation Autonome Décentralisé basé sur la blockchain Ethereum. Celle-ci permet de résoudre toutes sortes de litiges (freelancing, assurance, locations…) de manière efficiente, rapide et à faible coût.

Kleros a pour objectif de créer un protocole de justice pour Internet

Ce projet s’appuie sur des concepts issus de la théorie des jeux, de la cryptographie et de la blockchain pour obtenir des éléments de preuve, sélectionner des jurés et inciter à prendre des décisions honnêtes.

Kleros est une coopérative Française

La coopérative est un moyen de garantir la transparence et la décentralisation de la structure légale. Dans un premier temps, la répartition de votes sera distribué de telle sorte: 50% fondateurs, 25% producteurs (employés) et 25% (utilisateurs). Chaque année, la partie des fondateurs va décroitre jusqu’à disparaitre (environ 25ans).

Il est possible de réaliser une interview avec le Dr. Federico Ast, d’interroger ce dernier, PDG de Kleros. Le Dr. Ast pouvant faire l’interview directement en francais.

Diplômé de la Singularity University, le Dr. Ast est souvent invité à parler de la blockchain et du droit, notamment chez TedX.

Kleros présente une blockchain de “résolution des litiges” pour pratiquement tout

Kleros est gouverné par une Organisation Autonome Décentralisé (plus connu sous le terme de DAO) permet, quel qui soit le produit, le service ou l’organisation de résoudre des litiges. C’est pour cela que l’on parle de “protocole de justice” (ou plutôt layer en anglais) puisqu’il est destiné  à être utilisé par des applications tierces.

Dès la fin du Moyen Âge, l’expansion rapide des routes commerciales à travers le monde a fait naître le besoin d’établir un ensemble de règles qui pourraient être appliquées à l’échelle internationale à tous les commerçants. C’est ainsi qu’a été créée la lex mercatoria (loi des marchands) dans le but de garantir un arbitrage rapide et une application fiable des lois à une époque où le commerce international était en plein essor.

De même, aujourd’hui, à l’ère de l’information et d’Internet, un nouvel ensemble de règles voit le jour, tandis qu’une part toujours croissante de l’économie mondiale migre vers Internet, par-delà les frontières juridictionnelles des tribunaux étatiques. Cette loi n’est pas établie par les gouvernements, mais à l’instar de la lex mercatoria médiévale, par les marchands du commerce électronique et les plateformes où ils exercent leur activité. Néanmoins, l’écosystème naissant aurait beaucoup à gagner d’un ensemble de règles et de normes contractuelles communes permettant l’interopérabilité des services d’arbitrage.

Règlement obligatoire des litiges grâce à la blockchain

Kleros a pour objectif de créer un protocole de justice pour Internet. Le projet propose, pour ce faire, d’utiliser des contrats intelligents sur la blockchain, dont la technologie sous-jacente et la nature « sans tiers de confiance requis » (trustless) pourraient être jugées par n’importe quel tribunal. Le règlement des litiges et l’arbitrage seront intégrés aux transactions et consignés sur la blockchain. Les utilisateurs pourront choisir le service d’arbitrage qu’ils préfèrent au moment d’effectuer une transaction.

Toutefois, si les contrats intelligents sont assez intelligents pour s’exécuter automatiquement tel que programmés, ils ne le sont pas suffisamment pour rendre des jugements subjectifs ou inclure des éléments extérieurs à la blockchain. Les technologies actuelles de résolution des litiges sont trop lentes, trop onéreuses et trop peu fiables pour une économie mondiale décentralisée fonctionnant en temps réel. Kleros fournira un mécanisme de règlement des litiges décentralisé, fiable, transparent, abordable et rapide qui rendra des jugements définitifs sur le caractère exécutoire des contrats intelligents. C’est une institution clé pour l’ère de la blockchain.

Jugement des contrats intelligents par un jury participatif

Ce projet s’appuie sur des concepts issus de la théorie des jeux, de la cryptographie et de la blockchain pour obtenir des éléments de preuve, sélectionner des jurés et inciter à prendre des décisions honnêtes. Ces mesures d’incitation se basent sur un concept de la théorie des jeux connu sous le nom de point de Schelling ou point focal. L’idée fondamentale est de récompenser les jurés votant de façon cohérente avec la majorité. Ceux qui ne votent pas de façon cohérente devront être punis. Les utilisateurs qui font un travail honnête et de grande qualité gagneront de l’argent, tandis que les utilisateurs qui font un travail malhonnête et de mauvaise qualité en perdront.

Kleros fonctionne comme une organisation autonome sur Ethereum, qui travaille comme tierce partie décentralisée pour arbitrer les litiges relatifs à tous types de contrats, des plus simples aux plus complexes. Chaque étape du processus d’arbitrage (obtention d’éléments de preuve, sélection des jurés, etc.) est entièrement automatisée. Kleros ne compte pas sur l’honnêteté de quelques individus, mais sur des mesures d’incitation économique liées à la théorie des jeux.

Feuille de route du projet

Lorsqu’il sera entièrement fonctionnel, Kleros pourra être intégré dans quasiment tous les types d’applications conçues en ligne. Le protocole pourra également être utilisé pour un large éventail de décisions nécessitant une expertise technique pour l’allocation des ressources (réelles ou symboliques) entre les parties, telles que : freelance, financement participatif, oracles, jeux, assurances, droits d’auteur, commerce électronique et bien d’autres encore.

Le groupe Kleros a récemment été accepté au sein du Thomson Reuters Incubator, un poste de prestige dans l’une des plus grandes entreprises mondiales de l’industrie de l’information et du droit. Cette position nous offre l’accès à une énorme quantité de ressources et d’informations.

L’événement blockchain le plus important au monde, Consensus 2018, s’est déroulé il y a quelques semaines avec Federico Ast et Clément Leseage, respectivement CEO et CTO de Kleros, qui ont participé à la finale du concours Proof Of Work Pitch. Vous pouvez regarder le pitch en entier ici.

Kleros a choisi d’utiliser une nouvelle méthode innovante dans leur vente symbolique, du nom d’Interactive Coin Offering, ou IICO, d’abord proposée par Vitalik Buterin, Jason Teustch (TrueBit) et Christopher Brown (Modular). Tout d’abord, ils ont suggéré d’offrir un accès des plus équitables et égalitaires à tous les contributeurs, avec une participation garantie à la vente du jeton. Nous espérons que cette nouvelle méthode aidera à apporter une certaine clarté à un marché de la vente de tokens d’ICO des plus inégaux. Vous pouvez lire en détail comment cela fonctionne dans cet article.

Kleros dispose actuellement d’un prototype et prévoit de diffuser son protocole sur le Mainnet Ethereum en Juillet 2018. Le projet est totalement open source. Il n’appartient à personne et n’est volontairement parrainé par aucun investisseur institutionnel.

Pour en savoir plus, consultez les sites suivants : www.kleros.io
Slack : https://slack.kleros.io/
Twitter : https://twitter.com/kleros_io
Telegram : https://t.me/kleros

Attention : Ceci est un communiqué de presse sponsorisé dans le cadre de la campagne promotionnelle du projet. L’article en question n’a pas été rédigé par notre équipe éditoriale et nous ne sommes pas responsables des informations qu’il contient. Vous devez faire vos propres recherches avant tout investissement. Ce contenu vous est présenté par kleros.io.

Images from : Kleros

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Article Promotionnel
Ceci est un article promotionnel. Il n’a pas été rédigé par notre équipe éditoriale et nous ne sommes pas responsables des informations qu’il contient. Vous devez faire vos propres recherches. Cet article ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement.

Poster un Commentaire

avatar