Centra (CTR) : la SEC met fin à une ICO de 32 millions de dollars promue par Binance, Mayweather & DJ Khaled

Trading du CoinTrading du Coin

Dans un communiqué de presse publié hier, la SEC annonce avoir mis fin à une ICO frauduleuse : Centra. Cette ICO avait notamment été mise en lumière grâce au soutien de l’ancien champion du monde de boxe poids super-welter : Floyd Mayweather, ainsi que par le célèbre DJ Khaled.

L’arrestation d’un des fondateurs de Centra

Selon la SEC, les deux fondateurs – Sohrab « Sam » Sharma et Robert Farkas – de Centra Tech Inc ont mis en place une ICO sans l’enregistrer auprès de l’agence et ont contrevenu à de nombreuses règles mises en places.

Ils avaient par exemple déclaré qu’ils proposeraient une carte de débit supportée par Visa et Mastercard, carte qui permettrait de convertir facilement des cryptomonnaies en dollars ou autre devise au cours légal. Cette déclaration a été faite sans le moindre élément de preuve, une pratique illégale quand on parle de promotion pour une entreprise.

Les deux fondateurs de Centra ont donc été appréhendés hier. Sohrab « Sam » Sharma a d’ailleurs été arrêté alors qu’il était sur le point d’embarquer dans un avion afin de quitter le pays. Cette ICO aura réussi à amasser plus de 32 millions de dollars venant de centaines d’investisseurs.

« Comme nous l’alléguons, les accusés se sont fortement appuyés sur le soutien de célébrités et des réseaux sociaux afin de commercialiser leur produit. Les endossements et les techniques de marketing clinquantes ne sont pas des substituts à l’enregistrement auprès de la SEC, pas plus qu’à la diligence des investisseurs. » Steve Peikin, co-directeur de la division exécutive de la SEC

Sharma et Farkas font donc face a des accusations qui, si elles sont avérées, vont les contraindre à rembourser l’entièreté des fonds qu’ils ont soulevé de manière frauduleuse (plus intérêts et pénalités). Les deux hommes seront également désormais interdits d’occuper les fonctions d’administrateurs de société publiques, et n’auront plus le droit de proposer des offres pour toute forme de placements/actifs, qu’ils soient numérique ou non.

Centra (CTR) : une ICO également promue par Binance

Après le communiqué de presse, le token de Centra (CTR) a perdu plus de la moitié de sa valeur, et certains exchanges envisagent déjà de le délister. Binance à par exemple confirmé qu’un gel des échanges de CTR serait sans doute bientôt mis en place.

Cette nouvelle de la part de Binance a tout de même de quoi étonner. En effet, comme le révèle l’utilisateur de Twitter @DanDarkPill, Binance avait fait la promotion de Centra il y a quelques mois.

« Binance a beaucoup de comptes à rendre. Ils avaient même un classements des plus gros achats pour encourager les gens à acheter du Centra. Il s’agit de la due diligence en ce qui concerne les arnaques évidentes. […] »

Morale de l’histoire : vous ne pouvez avoir confiance ni en les exchanges, ni en les stars pour quantifier le risque d’arnaque. Si vous souhaitez vous lancer dans une ICO, n’oubliez pas de lire cet article pour avoir une base de critères à examiner : Conseils crypto : les clés pour bien choisir une ICO.

Sources : Cointelegraph || image from Shutterstock.com

PARTAGER
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

7 Commentaires

  1. J’ai aussi envoyé mes CTR sur Hitbtc ( seule plateforme restante ) mais ils ne valent plus rien.
    Vous dites que CTR va devoir rembourser entièrement les fonds, mais à qui ?
    Et comment faire donc pour ré-échanger ces Ctr ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.