Inde-banque-centrale-2

Conséquence de l’interdiction de la banque centrale indienne, Zebpay ferme ses portes

Trading du CoinTrading du Coin

Bien que l’interdiction de la Reserve Bank of India (RBI), empêchant aux banques de permettre aux crypto-exchanges d’utiliser la roupie indienne, sera peut-être bientôt désapprouvée par la Cour Suprême indienne, sa mise en application commence à avoir des effets dramatiques. Aujourd’hui, on apprend que c’est l’exchange indien Zebpay qui doit jeter l’éponge à cause de l’interdiction.

Fermeture d’un des principaux exchanges indiens….

On apprend la nouvelle notamment sur le Twitter officiel de l’exchange de cryptomonnaies :

« Nous arrêtons notre exchange. À 16 heures (heure locale) aujourd’hui (28 septembre 2018), nous annulerons les ordres non exécutés et créditerons vos coins sur votre wallet Zebpay. Aucun nouvel ordre ne sera accepté. Le wallet Zebpay fonctionnera même après que l’exchange soit arrêté. »

Dans une annonce plus détaillée sur leur blog, on apprend que cette décision est due à la RBI, interdisant aux exchanges de pouvoir utiliser la monnaie nationale :

« Zeb IT Service Ltd a joué un rôle de pionnier en tant que plateforme d’échange de cryptomonnaies en Inde. (…) Malgré les problèmes réglementaires et bancaires rencontrés tout au long de notre parcours, nous avons continué à rechercher des solutions car nous ne voulions pas que l’Inde rate le coche des actifs numériques qui alimentent les blockchains publiques. Cependant, le passé récent a été extrêmement difficile. La limitation des comptes bancaires a paralysé notre capacité, ainsi que celle de nos clients, à effectuer des transactions significatives. À ce stade, nous ne sommes pas en mesure de trouver un moyen raisonnable de mener l’activité de change de cryptomonnaies. En conséquence, nous arrêtons nos activités de change (…) ».

…causée par l’interdiction aveugle de la RBI

En effet, l’interdiction de la RBI est malheureusement entrée en vigueur le 5 juillet dernier, la première demande de suspension de cette interdiction n’ayant pu aboutir. La fermeture des activités de l’exchange Zebpay est donc la conséquence directe de cette interdiction arbitraire, qui n’était basée sur aucun argument ni aucune étude, de l’aveu même de la Reserve Bank of India elle-même.

Comme le rappelle CCN, la plateforme Zebpay, lancée en 2015, était un des plus grands exchanges de cryptomonnaies d’Inde, avec 3 millions d’utilisateurs, une prise en charge de 20 cryptoactifs et de 22 paires de trading. Tout cela est détruit en une décision injustifiée.

Espérons que le projet de réglementation des cryptomonnaies dans le pays, qui devait justement aboutir vers cette fin septembre, permettra de sauver la situation. Sinon l’Inde risque effectivement de rater le coche de la révolution blockchain. En tout cas pour Zebpay, il est malheureusement déjà trop tard.

Sources : CoinTelegraph ; News.bitcoin.com ; CCN || Image from Shutterstock

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar