piratage_hacking_securite-1

Japon : remboursement du piratage de Zaif, point de vue de Coinbase

Trading du CoinTrading du Coin

Après le piratage et le vol de l’équivalent de près de 60 millions de dollars en cryptomonnaies, la FSA (Financial Services Authority) avait demandé des explications à l’exchange japonais Zaif, en lui ordonnant pour la troisième fois d’améliorer ses services. Aujourd’hui, Zaif donne des détails sur son plan post-hack. Le géant Coinbase partage d’ailleurs son point de vue sur la situation au Japon, et la surveillance accrue de la FSA.

Reprise de l’exchange par Fisco et plan de remboursement

Comme on l’apprend dans un rapport publié sur le site de Fisco Digital Asset Group (dont le pdf est disponible ici, en anglais) :

« Tech Bureau [gérant Zaif] a conclu un accord de transfert d’entreprise (accord officiel) avec Fisco Cryptocurrency Exchange Inc. pour transférer l’entreprise d’exchange de cryptomonnaies Zaif à Fisco Cryptocurrency Exchange ».

Le rapport explique ensuite la raison pour laquelle les actifs des clients seront protégés par cette transmission :

« Fisco Cryptocurrency Exchange assumera les droits des clients avec Tech Bureau en ce qui concerne la recherche d’un remboursement des cryptomonnaies déposées et des cryptomonnaies restantes qui n’ont pas été perdues ».

Dans le cadre de cet accord, une assemblée générale des actionnaires est programmée pour le 19 novembre 2018, et la date effective de la cession d’entreprise serait le 22 novembre.

Les trois cryptos volées lors du hack étaient Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH) et MonaCoin (MONA).

En ce qui concerne les BTC et les BCH, rapport précise :  alors que les transactions de type achat et vente se « poursuivront normalement à partir de ce jour » (10 octobre), les services de dépôt et de retrait reprendront « une fois les opérations (de remboursement) assumées par Fisco Cryptocurrency, la date de reprise spécifique devant être annoncée à une date ultérieure ».

Quant aux clients qui possédaient des monacoins, « une compensation en yen japonais sera versée à la valeur équivalente à celle de la cryptomonnaie possédée. La compensation sera versée à un taux de 144,548 ¥ / MonaCoin » (soit environ 1,10€ / MONA). Les transactions relatives au MONA ont été « complètement stoppées » ce 10 octobre 2018.

Coinbase-Japon

Le point de vue de Coinbase sur la vigilance renforcée de la FSA

L’exchange américain Coinbase ne voit pas d’un mauvais œil le resserrement de la surveillance des cryptos au Japon, bien au contraire. Cela pourrait aider Coinbase à obtenir une licence japonaise pour l’échange de cryptomonnaies.

D’après CCN, Mike Lempres, responsable de la stratégie (CPO) chez Coinbase, a déclaré que si :

« le gouvernement japonais est plus axé sur la sécurité (…) C’est bon pour nous. Les discussions avec la FSA se déroulent bien (…) Nous sommes… déterminés à y parvenir. Ce sera certainement en 2019. »

Il précise ensuite l’opportunité que représenterait le pays du Soleil-Levant pour Coinbase :

« Le Japon est un grand marché, actif depuis le tout début, et il a fait preuve de résilience en récupérant de plusieurs mauvaises expériences (…) Nous pensons qu’il existe une forte demande pour un fournisseur de services de confiance ici ».

Il est vrai que malgré les hacks, et même si leur impact n’est évidemment pas négligeable, la croissance du secteur des cryptomonnaies et des blockchains continue sans s’interrompre. Souhaitons que le renforcement de la surveillance des autorités, notamment sur les normes de cybersécurité, limitera les tristes affaires comme celle de Zaif.

Sources : Fisco ; CCN ; CoinTelegraph || Images from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.