Upbit-Index-1

Upbit va lancer un exchange à Singapour le mois prochain

Trading du CoinTrading du Coin

L’exchange sud-coréen de cryptomonnaies Upbit avait beaucoup fait parler de lui en mai, lorsque les autorités coréennes avaient perquisitionné ses bureaux, contribuant probablement à la baisse des cours. Finalement, l’audit des comptes a bien démontré que l’exchange était solvable et qu’il n’y avait rien à lui reprocher. Aujourd’hui, on apprend qu’Upbit va s’étendre, en créant une plateforme à Singapour.

Singapour, une place parmi la (petite) liste des paradis pro-cryptos

Peu après Binance, qui avait annoncé l’ouverture d’une plateforme de trading crypto-fiat à Singapour, c’est donc Upbit qui va débarquer dans la cité-État. Une succursale singapourienne avait été ouverte en février dernier, et c’est depuis lors que se préparait le lancement de cette nouvelle plateforme de trading. D’après Bitcoin.com, citant des médias locaux, Kim Kook-hyun, chef de la branche singapourienne d’Upbit, aurait déclaré :

« Comme Singapour a soutenu de manière proactive la technologie des blockchains, notre avancement avec cette nation nous aidera à obtenir de nombreuses occasions de mener divers projets pertinents, et d’être compétitifs à l’échelle mondiale. »

Cette nouvelle plateforme devrait ouvrir dès le mois d’octobre, même si aucune date exacte n’a été précisée pour le moment.

Un exchange proposant à la fois le trading crypto/crypto, et crypto/dollar singapourien

Comme le précise Cryptovest, Dunamu, l’opérateur d’Upbit, la nouvelle plateforme offrira à la fois un service de change avec le dollar singapourien, et un service et trading de crypto à crypto, entre le bitcoin (BTC), l’ether (ETH) et l’USDT de Tether, grâce à son partenaire américain, l’exchange Bittrex.

Lee Sir-goo, CEO de Dunamu, a précisé au sujet de cette première implantation à l’étranger de sa société :

« Dans le futur, nous aimerions ajouter d’autres devises fiduciaires et nous développer dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est ».

Il avait également déclaré auparavant que :

« Nous ne voulons pas perdre les opportunités maintenant. Si nous attendons l’amélioration de l’environnement des plateformes de trading de cryptomonnaies en Corée, nous risquons de prendre du retard sur nos concurrents mondiaux ».

Si le dirigeant d’une des principales plateforme de change de Corée du Sud, pays très avancé dans le monde des cryptos, dit que son pays risque d’être en retard dans cette industrie, cela laisse rêveur (dommage que le mot « cauchemardeur » n’existe pas) quant au retard des pays de l’Union européenne, à l’exception de Malte. En tout cas, cela reste une belle avancée pour Upbit, surtout après ses problèmes avec les autorités sud-coréennes, dont l’exchange est sorti blanchi, comme nous le disions en introduction.

Sources : Bitcoin.com ; Cryptovest ; CoinTelegraph || Images from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar