Tornado Cash : dYdX confirme avoir suspendu des comptes liés au mixeur crypto

Le vent souffle fort sur les cryptos – Le secteur crypto se retrouve depuis quelques jours au beau milieu d’une tempête. Le FBI a lancé les hostilités à l’encontre de dizaines d’adresses ETH ayant utilisé le service de mixage de jetons Tornado Cash. La plateforme dYdX est un exchange décentralisé de contrats dérivés basé sur la blockhain Ethereum, propulsé par StarkWare.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance <<

Les cryptos sous haute surveillance

Le sujet de la régulation est traité quasi quotidiennement dans nos colonnes. Chaque jour, chaque semaine les législateurs sortent du bois pour innover en termes de restrictions appliquées aux utilisateurs. En toute objectivité, de nombreux acteurs malintentionnés donnent tout aussi régulièrement des motifs pour renforcer la surveillance autour des cryptomonnaies.

La publication cette semaine par le FBI d’une liste noire d’adresse Ethereum ayant utilisé Tornado Cash a fait l’effet d’une bombe. Plusieurs services tels que Coinbase ou Circle (émetteur du stablecoin USDC) ont intégré cette liste noire à leur base de données, empêchant tout transfert vers leurs plateformes.

Ces dernières heures, de nombreux utilisateurs de dYdX ont vu leur compte gelé, affichant le message suivant :

Notification de dYdX à certains utilisateurs

La décentralisation en prend un coup

Brandie en valeur cardinale par tout l’écosystème, la décentralisation des services du web est censée guider le peuple. Pour autant dans les faits, celle-ci s’avère être très théorique. Ou plutôt limitée, avec des points de frictions qui permettent un tel blocage d’utilisateurs de façon arbitraire et verticale. Tout l’inverse d’un système décentralisé, soumis à aucune autorité supérieure.

Dans un billet de blog, la plateforme de trading confirme avoir bloqué certaines adresses « ayant interagi » avec Tornado Cash, afin de respecter la législation américaine. C’est-à-dire interdire aux adresses présentes dans la liste noire de l’OFAC d’utiliser ses services.

Pourtant, certains utilisateurs affirment ne jamais avoir utilisé ce service. De son côté, dYdX reconnaît que certains comptes ont été suspendus, à tort, et que nombreux ont été bloqués « car ils possédaient une certaine portion de leurs fonds était associée à Tornado Cash, même dans des montants infinitésimaux»

L’exchange rappelle cependant qu’il n’a pas la possibilité de saisir les fonds des clients et que ces derniers sont toujours souverains en termes de conservation de jetons (custody) une fois déposés sur le protocole. Afin de rester dans les clous législatifs américains dYdX fait appel à un sous-traitant qui surveille la conformité des opérations. Celui-ci a signalé un afflux massif de fonds associés à Tornado Cash récemment.

Accompagnerez-vous la révolution promise par Bitcoin et Ethereum ? Il ne tient plus qu’à vous d’embarquer dans le train  crypto ! Pour ce faire, et commencer à vous familiariser avec ce monde passionnant, n’attendez pas pour vous créer un compte sur Binance, l’exchange Bitcoin et crypto de référence (lien affilié).

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour