Les stablecoins au cachot – WazirX déliste l’USDC, USDP et TUSD

Le stablecoin est le nerf de la guerre – Depuis la chute de l’UST de Terra Luna, les regards sont tournés vers les stablecoins pour savoir qui sera le prochain à tomber – ou pas. Et les autorités aussi semblent concernées par ces cryptomonnaies pas comme les autres, parfois émises par des entités privées et qui sont parfois même – ô comble de l’horreur – décentralisées. Comment les encadrer ? Comment les contrôler ? Autant de questions qui alimentent les réflexions des régulateurs du monde entier qui cherchent la bonne formule. Et les exchanges aussi se questionnent sur la politique à tenir. Comme Wazir X qui vient d’annoncer le retrait de plusieurs d’entre eux au profit du BUSD de Binance.

Le BUSD à l’honneur sur WazirX au détriment des autres stablecoins…

Wazir X est une des plus importantes plateformes indiennes et elle vient donc d’annoncer le retrait de trois stablecoins de sa plateforme dans les semaines à venir. Il s’agit de l’USDC de chez Circle, de l’USDP de Paxos et donc du True USD de Trust Token. Le calendrier a été établi de la façon suivante :

  • les retraits de ces trois stablecoins sont autorisés jusqu’au 23 septembre à 5h IST ( heure standard indienne)
  • ensuite, le 26 septembre à 7h30 IST, ils seront carrément délistés de la plateforme
  • Enfin, au plus tard le 5 octobre, les soldes existants dans ces trois stablecoins seront convertis en BUSD au ratio de 1:1

La plateforme précise que les utilisateurs pourront toujours voir en dessous du nouveau solde en BUSD l’ancien solde. Et termine en ajoutant qu’elle « peut modifier la liste des stablecoins éligibles à la conversion automatique ». Sans pour autant préciser auxquels elle fait référence.

L’annonce de la mise en avant du stablecoin de Binance, fait écho à un imbroglio récent entre ces deux entités à propos de la propriété même de Wazir X ! À coup de tweets et de déclarations dans la presse, les responsables se sont renvoyés la balle. Et tout est parti d’une enquête des autorités indiennes sur un blanchiment d’argent présumé à hauteur de 8 millions de dollars.

Wazir X déliste trois stablecoins et tout à coup resurgit le spectre de l'UST. Pourquoi ceux là ? Pourquoi pas les autres ? Et pourquoi garder le BUSD de Binance ? Début de réponse dans notre article, sur fond d'enquête judiciaire.
Les stablecoins sont un rouage essentiel du secteur des cryptomonnaies

>> Vos premiers bitcoins en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

…alors que Binance et Wazir X se disputent la propriété de l’exchange indien

Suite à ces faits dévoilés par la presse, Changpeng Zhao (CZ) a répondu par un long tweet dans lequel il dément fortement une quelconque implication dans l’affaire :

« Binance ne détient aucune participation dans Zanmai Labs, l’entité exploitant WazirX et créée par les fondateurs d’origine. Le 21 novembre 2019, Binance a publié un article de blog indiquant qu’il avait acquis WazirX. Cette transaction n’a jamais abouti. Binance n’a jamais – à aucun moment – détenu d’actions de Zanmai Labs. »

Il admet cependant que Binance fournit des services techniques à Wazir X, et notamment « des services de portefeuille ». Le fondateur de WazirX, Nischal Shetty, s’est empressé de lui répondre, également sur Twitter :

« WazirX a été racheté par Binance, mais Zanmai Labs est une entité indienne détenue par moi et mes cofondateurs. De plus, Binance possède le nom de domaine WazirX, a un accès root aux serveurs AWS. Ils possèdent même tous les actifs cryptographiques et les bénéfices. Ne confondez pas Zanmai et WazirX. »

Laissons les autorités indiennes faire leur enquête et démêler le vrai du faux. De notre côté, nous nous contenterons de vous relayer les révélations de cette affaire de propriété et de qui détient réellement quoi. Mais au delà ce ce dossier judiciaire, c’est bien la guerre des stablecoins qui nous intéresse au premier plan. Lequel aura la bénédiction des régulateurs ? Qui de Binance ou de Theter emportera la mise ? Nous n’avons pas de boule de cristal, mais on peut vous dire qu’en coulisses, les choses s’activent !

Le marché des stablecoins vous laisse froid ? Commencez dès maintenant à accumuler du bitcoin et des cryptomonnaies. Profitez-en pour soutenir le Journal du Coin grâce à ce lien commercial en vous inscrivant sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour