Mystere-enquete

ShapeShift met fin à l’anonymat en annonçant l’arrivée d’un KYC

Trading du CoinTrading du Coin

ShapeShift.io, longtemps connue comme étant la plateforme la plus simple d’utilisation et la plus simple à prendre en main, à permis à ses utilisateurs d’échanger des cryptomonnaies sans avoir à justifier de leur identité ni même à s’inscrire. C’est désormais chose passée ! En effet, l’exchange de cryptomonnaies, connu pour sa dimension anonyme, va désormais lancer un programme de fidélisation appelé « Shapeshift Membership » qui exigera de ses utilisateurs de fournir des « informations personnelles de base » (KYC).

Dans un thread datant du 4 septembre, Erik Voorhees, PDG de ShapeShift, a déclaré que tous les utilisateurs de ShapeShift seraient confrontés à des exigences « obligatoires » d’informations client (KYC) afin d’échanger des cryptomonnaies.

ShapeShift a introduit ces changements sous la forme d’un programme d’« adhésion » appelé « Shapeshift Membership » qui, selon M. Voorhees, répond aux demandes d’information des utilisateurs sur leurs activités tout en leur offrant des « avantages » de fidélisation, comme notamment des limites de négociation plus élevées, des frais moins élevés, un accès rapide aux nouvelles pièces et davantage.

« Pour certains qui ont suivi notre histoire, cela peut sembler curieux ; ShapeShift est connu sous le nom de « l’échange sans compte », un modèle que nous avons mis au point afin de réduire les frictions et de protéger les clients », a-t-il admis.

Actuellement, n’importe qui peut utiliser le service pour échanger une multitude de cryptomonnaies sans avoir de compte ou s’inscrire à une plateforme d’échange. L’échange avait été anonyme dans la mesure où les utilisateurs n’avaient pas besoin de s’inscrire ou de remplir un formulaire KYC.

Shapeshift-logo

Selon M. Voorhees, le changement a été influencé par trois facteurs clés, à savoir les demandes des utilisateurs, l’intérêt croissant pour la symbolisation et les obstacles réglementaires, qui, selon le fondateur, exigent que l’échange soit « prudent et réfléchi » dans son approche.

« Nous préférerions que la collecte de renseignements personnels ne soit pas un élément obligatoire », a-t-il écrit, s’engageant à ce que ShapeShift continue de promouvoir la protection des renseignements personnels. « Nous restons attachés à cette cause et il est préférable que nous soyons intelligents dans notre approche. »

Cette semaine, la plateforme a également embauché une avocate chevronnée dans le domaine bancaire, Veronica McGregor, à titre de nouvelle chef du contentieux. D’après Voorhees, sa connaissance du droit bancaire serait une expérience « inestimable » pour l’avenir de la société.

Un des points fort de ShapeShift, outre son ancienneté sur le marché des cryptomonnaies, était sa dimension anonyme et simple d’utilisation. Avec l’arrivée de procédures KYC, il est légitime de se demander si ShapeShift restera autant fréquenté par ses utilisateurs. Une chose est sure, l’objectif est de venir à bout de l’aspect anonyme des crypto-transactions.

Sources : BitcoinMagazine ; Bitcoinist || Image from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Yanis
Blockchain believer et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
x
Invité
x

quelles sont les alternatives anonymes à shapeshift ?

Alternatives
Invité
Alternatives

Changelly et changenow