Nikkei versus Binance : FUD généralisé

Trading du CoinTrading du Coin

La propagation du FUD (Fear, Uncertainty and Doubt – peur, incertitude et doute) est l’un des plus grands fléaux du monde des cryptomonnaies. Partant des forums puis des réseaux sociaux, les annonces de “crypto-catastrophes” sans fondement apparaissent désormais dans les médias les plus influents du monde.

Le Nikkei Asian Review est aujourd’hui au cœur de la polémique suite à une publication prédisant l’arrêt total des opérations de la plateforme de change Binance au Japon par la Financial Services Agency, l’équivalent de l’AMF japonais. Et pour cause, l’annonce du média japonais, connu pour être « sans conteste le plus important quotidien économique du monde » selon le Courrier International, n’aurait aucun fondement.

Le PDG de Binance n’aura pas attendu pour nier ces affirmations par un tweet, quelques heures après la publication : « Nikkei a montré ce qu’est du journalisme irresponsable. Nous sommes en dialogue constructif avec la FSA (Financial Services Agency) du Japon et n’avons reçu aucun mandat. Il n’est pas logique que la JFSA prévienne un journal avant nous, alors que nous sommes activement en conversation avec eux. »

La communauté crypto se trouve lancée dans une guerre entre vérités et fausses informations qui fait rage sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, le principal intéressé n’a pas l’air d’avoir été alerté par les autorités japonaises. Cette publication du Nikkei Asian Review semble alors entrer exactement dans la définition du FUD.

Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] FSA – Financial Service Agency – a récemment adressée une mise en garde à l’encontre de Binance. Binance opérait au Japon sans l’aval de l’agence. Des discussions ont ainsi été entamées […]