Krach Crypto : « Je suis désolé… », le patron de FTX sort du silence

Alors que le jour se lève sur un marché crypto sinistré sur fond de catastrophe industrielle provoquée par l’incapacité de l’exchange FTX à juguler une crise débutée il y a moins de 48 heures, le CEO de la plateforme Sam Bankman Fried sort du silence.

Sam suffit

Qu’il semble loin le temps où tout semblait sourire au jeune Sam Bankman Fried, enfant chéri de la crypto, apparemment capable de transformer en or (numérique) tout ce qu’il touchait.

Il n’aura en effet fallu que quelques jours pour que l’empire FTX se lézarde de partout, sous le regard ébahi de milliers d’investisseurs incrédules. Une situation cataclysmique confirmant une fois encore que l’industrie née de Bitcoin il y a plus d’une décennie demeure certes le théâtre des réussites les plus insolentes, mais se transforme tout aussi rapidement en cimetière des ambitions fracassées en un claquement de doigt, ou un retournement de marché.

Même l’annonce hier soir du potentiel rachat par Binance n’y a rien fait : FTX, et son token maison le FTT ont continué leur dégringolade aux enfers, l’actif cotant actuellement 5$, en chute de 72% sur les dernières 24 heures.

Désormais, tous les regards se tournent vers le fonds Alameda, versant investissement du déjà ex-empire Bankman Fried. Alameda, une entité-clé pour de nombreux acteurs crypto de l’industrie, bien au-delà des seules frontières de l’exchange FTX (Alameda Research est partie prenante dans des dizaines d’entreprises majeures du secteur).

Tweet de sam bankman fried se voulant rassurant
Un morceau d’histoire, désormais effacé

L’heure est désormais au ménage sur les réseaux sociaux afin d’en effacer les diverses bravades de ces derniers temps et autres messages rassurants qui apparaissent désormais en total décalage avec la réalité. En parallèle, Sam Bankman Fried vient enfin de sortir du silence dans un courrier ayant circulé sur les réseaux sociaux.

Les excuses de Sam Bankman Fried

Reporté notamment par The Block, c’est par mail que Sam Bankman Fried semble avoir choisi de communiquer, fuyant pour un temps les réseaux sociaux.

« Je suis désolé d’avoir été difficile à contacter ces derniers jours, j’aurais aimé pouvoir être plus communicatif pendant ce processus, mais malheureusement je n’ai pas pu l’être. Les choses se sont mises en place de manière dynamique. Nous avons conclu un accord non contraignant avec Binance pour acheter FTX. Qu’est-ce que cela signifie exactement ?

C’est une bonne question, et malheureusement je n’ai pas de réponse parfaite pour vous, car les détails sont encore en cours de traitement. Nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure que nous en apprendrons davantage.

Notre première priorité est de protéger les clients et l’industrie ; cela a guidé ce que nous faisons. Nous avons bon espoir d’accomplir tout cela, ce qui signifie que nous nous concentrerons bientôt sur notre deuxième priorité : nos actionnaires.

Encore une fois, j’aimerais avoir plus de détails pour vous en ce moment; Je ne sais pas encore. Je les donnerai au fur et à mesure. Mais la protection de nos actionnaires est notre priorité absolue en dehors des priorités non négociables.

Je suis susceptible d’être assez débordé les prochains jours, donc malheureusement je n’aurai probablement pas beaucoup de temps pendant un moment, mais Ramnik [chef de produit de FTX ndlr] et d’autres seront là et (un peu) moins déboussolés. Quoi qu’il en soit : je reviendrais sur les événements plus tard, quand j’en aurai le temps. Je suis désolé de ne pas avoir fait mieux et je vais faire ce que je peux pour protéger les actifs des clients et votre investissement. »

Selon ses convictions propres mais également ses positions d’investissement, chacun jugera de la sincérité de ce mea culpa, alors que le marché crypto dans son ensemble continue à souffrir ce matin. Au-delà de l’acte de contrition personnelle, les regards se tournent désormais sur le reste de l’industrie, la jurisprudence LUNA ayant douloureusement démontré que la chute du premier domino n’était parfois qu’un avant goût aux véritables catastrophes.

En crypto, aucun acteur n’est “trop gros pour tomber” ! Ainsi, pour conserver vos avoirs cryptographiques à l’abri, la meilleure solution est encore un wallet hardware personnel. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial) !

Hellmouth Banner

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Recevez un condensé d'information chaque jour