Coinbase investit le Taj Mahal : pourquoi le géant du Bitcoin mise sur l’Inde

Namaste ! – Coinbase Ventures, une branche d’investissement de l’exchange Coinbase, a partagé un plan pour investir 1 million de dollars dans diverses initiatives indiennes. La plateforme d’échange américaine organisera un événement de présentation à Bengaluru. L’objectif ? Aider à accélérer l’inclusion financière de l’Inde via des investissements crypto et Web3. Le 25 mars 3022, le pays d’Asie a adopté une nouvelle loi sur la taxation des crypto-actifs. Si elle n’est pas forcément clémente, elle a au moins le mérite d’être claire.

Coinbase Ventures, une baleine arrive à dos d’éléphant

Dans un article de blog rédigé alors qu’il était en Inde, le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, a révélé que la société avait l’intention de puiser dans le talent logiciel en Inde. En effet, les nombreux développeurs du pays y sont férus des technologies crypto et Web3. Ainsi, Coinbase compte aider à accélérer les objectifs d’inclusion économique et financière de l’Inde.

L'exchange de crypto-monnaies Coinbase débarque en Inde en partenariat avec Buidlers Tribe. Premières conséquences de la régulation et d'un cadre juridique clair.
Coinbase annonce son investissement en Inde – Source : Twitter

Vendredi 8 avril 2022 se tiendra la journée de présentation organisée à Bengaluru en partenariat avec Buidlers Tribe. Cette équipe sera en outre soutenue par Belief DAO pour fournir jusqu’à 25 000 dollars de subventions. Le co-fondateur de Buidlers Tribe, Pareen Lathia, a déclaré que les entrepreneurs indiens étaient ravis de faire connaître leurs entreprises à l’international.

Selon son PDG, Coinbase a déjà investi 150 millions de dollars dans des sociétés indiennes de crypto et Web3. Par ailleurs, l’entreprise prévoit d’intégrer 1 000 employés dans son hub technologique indien. L’établissement de réglementations constitue également une invitation claire aux investissements étrangers.

« L’Inde est un endroit magique, et je pense que la crypto a un grand avenir ici. Nous sommes ravis de contribuer à bâtir cet avenir, et cet événement est une étape importante. »

Brian Armstrong, PDG de l’exchange américain Coinbase

Brian Armstrong fait partie de l’avant-garde de la clarification de la réglementation sur les cryptomonnaies aux États-Unis. Au cours de l’année écoulée, Coinbase a surmonté de nombreux obstacles réglementaires mis en avant par le Congrès américain et la Securities and Exchange Commission (SEC). De ce fait, la société devrait jouer un rôle clé dans les discussions réglementaires autour de la crypto à travers le monde.

>> Vous aimez le poulet tandoori ? Inscrivez-vous sur KuCoin (lien affilié). <<

Inde, cryptomonnaies et régulation

L’intérêt croissant des investisseurs étrangers pour l’espace crypto indien peut être attribué à la récente clarté réglementaire. Bien que controversée, la loi sur la fiscalité crypto en Inde a au moins le mérite d’être claire. Cette loi, qui est entrée en vigueur depuis le 1er avril, oblige tous les citoyens indiens à payer 30% de leurs gains cryptos à titre d’impôt.

« Le droit fiscal n’est qu’une étape positive. C’est un changement de paradigme, et la réglementation va rattraper son retard. »

Pareen Lathia, co-fondateur de Buidlers Tribe

La ministre indienne des finances, Nirmala Sitharaman, a déjà fait part de son intention de repenser la taxe sur la cryptographie dans un avenir proche. Toutefois, l’entrée de Coinbase sur le marché a déjà attiré plus de 110 candidats chez Buidlers Tribe.

L'arrivée de l'exchange de crypto-monnaies Coinbase en Inde a attiré plus de 110 candidats cher Buidlers Tribe.

Le gouvernement de l’État du Maharashtra en Inde a commencé à utiliser la technologie blockchain de Polygon pour délivrer des certificats de caste dans le cadre de la campagne Digital India. En effet, il s’est associé à LegitDoc pour déployer ces 65 000 certificats. L’objectif étant de faciliter le processus de prestation de programmes et d’avantages gouvernementaux.

L’officier du service administratif indien, Shubham Gupta, a déclaré que le gouvernement indien est toujours à l’affût pour mettre en œuvre des technologies qui peuvent aider à démocratiser les services aux citoyens.

« Le Web3 porte le concept de démocratisation à un tout autre niveau (…) Les données/informations peuvent non seulement être rendues ouvertement partageables, mais peuvent également être rendues ouvertement infalsifiables. »

Shubham Gupta, officier du service administratif indien

La clarté apportée par la nouvelle législation indienne risque d’attirer pas mal de nouveaux investisseurs. Si la régulation est plutôt sévère dans le pays, elle offre néanmoins un cadre juridique sur lequel les entreprises crypto peuvent s’appuyer. L’Inde, qui souhaitait bannir Bitcoin et les cryptomonnaies, a de ce fait créé l’effet inverse.

Une main de fer dans un gant de velours, l’Inde semble pourtant offrir une réglementation propice à l’épanouissement de l’écosystème crypto. Si vous êtes prêts à soutenir l’innovation, la plateforme de lancement KuCoin Spotlight permet d’investir très tôt dans des projets à fort potentiel de croissance. Inscrivez-vous dès maintenant pour être sûr de participer à la prochaine vente (lien affilié). 

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour