Chute des cryptos : après la catastrophe Three Arrows Capital, Voyager plonge

Réactions en chaîne dans la cryptosphère – Les mauvaises nouvelles économiques continuent inexorablement de tomber dans les rédactions spécialisées. La liquidation judiciaire de Three Arrows Capital impacte violemment les sociétés qui étaient contractuellement liées avec elle. Une de celles qui souffrent le plus est Voyager Digital. Quelques heures à peine après la fête nationale canadienne, le courtier en cryptomonnaies de Toronto est à l’agonie.

Voyager finit par ployer après une lutte acharnée

Le 27 juin dernier, Voyager Digital avait déjà émis un avis de défaut de paiement à l’encontre de Three Arrows Capital. En effet, le fonds de Singapour ne pouvait pas lui rembourser son prêt qui s’élève à 15 250 bitcoins et 350 millions de dollars. Forcément, cela fait un trou dans la trésorerie.

À la suite de cet événement, Voyager a annoncé publiquement que ses clients pouvaient toujours utiliser la plateforme. Profitant d’un soutien financier d’Alameda Research, Stephen Ehrlich, le CEO, a déclaré à la presse :

« Nous travaillons le plus rapidement possible pour renforcer notre bilan et rechercher des options afin de pouvoir continuer à répondre aux demandes de liquidités des clients. »

Mais, l’accalmie fut de courte durée. Le vendredi suivant, soit le 1ᵉʳ juillet, la société a bloqué officiellement les dépôts, les retraits, les échanges et les récompenses de fidélité. Ironie de l’histoire, ce sera donc le jour de la fête nationale – le Canada Day – que les événements basculeront pour Voyager.

Le cours de l'action de la société canadienne Voyager Digital a perdu 90% de sa valeur en un trimestre et 34% en une journée suite à l'annonce de sa fermeture.
Le cours de l’action de Voyager Digital sur les derniers jours – Source : TradingView

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

Les fondations de l’exchange s’écroulent du jour au lendemain

À la suite de cette annonce, l’action de la société a dévissé à la bourse de Toronto dès lundi matin à l’ouverture. L’action VOYG affiche 34 % de baisse immédiate dans la journée, soit près de 90 % de pertes sur un trimestre. Pour information, le titre s’échangeait à 30 dollars, il y a 1 an et demi. Aujourd’hui, il coûte 0,33 dollar.

Quant au token de la société, le VGX, il a, lui aussi, subi de larges pertes, passant de presque 7 dollars début 2021 à 0,25 dollar aujourd’hui. Ces derniers événements ont fait passé la valorisation boursière de Voyager en dessous de la capitalisation totale de son jeton natif. Selon CoinGecko, la market cap du VGX s’élève à 72 millions de dollars, alors que les fonds propres de la société représentent 58 millions de dollars.

Difficile d’imaginer où s’arrêtera la chute de Voyager Digital. Mais la conjoncture est clairement défavorable à tout l’écosystème des cryptomonnaies. Espérons que les nombreux clients de la société canadienne puissent s’en tirer sans trop de dommages. Mais cependant, rien n’est moins sûr. La fête est clairement finie sur les marchés financiers et le bull run n’est plus qu’un lointain souvenir. Même les mineurs de bitcoins vendent leurs précieux Satoshis pour payer les factures.

Voyager est terrassée… Besoin de retrouver un environnement serein pour trader vos bitcoins ? Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des plateformes crypto (lien affilié).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour