La justice US sévit contre Celsius – 44 millions de $ bientôt restitués à ses créanciers

Un ouf de soulagement, mais pas pour tout le monde – L’affaire Celsius alimente les chroniques judiciaires depuis juin et l’arrêt des retraits de l’exchange, suivi de la faillite un mois plus tard. Ensuite, les clients ont assisté, incrédules, au déballage médiatique des dessous pas toujours roses des pratiques de leur ex-plateforme préférée. Le mois dernier, l’observateur du juge se demandait même si ce n’était pas purement et simplement une pyramide de Ponzi. Aujourd’hui, petite bonne nouvelle en provenance de New York : certains clients de Celsius pourraient revoir leur argent, mais pas n’importe lesquels. Détails à suivre…

Les fonds perdus récupérables grâce au juge de New York…

C’est le Tribunal du District Sud de New-York de la Cour américaine des faillites qui est en charge de ce dossier, notamment l’honorable Juge Martin Glenn. Les lecteurs assidus du Journal du Coin reconnaîtront ici le nom de celui qui intervient également dans l’affaire Voyager ou de Three Arrows Capital. Autant de sociétés cryptos qui ont malheureusement fini au même endroit que Celsius, à savoir au tribunal des faillites.

Et ce juge a décidé d’accélérer un peu dans le dossier qui nous concerne aujourd’hui. Ainsi, lors de la dernière audience en date, à savoir celle du mercredi 7 décembre, il a déclaré :

« Je veux que cette affaire avance. Je veux que les créanciers récupèrent autant qu’ils le pourront dès qu’ils le pourront. »

Mais cette annonce est malheureusement à nuancer, car seule une petite partie des fonds est concernée.

Le juge Martin Glenn de New York vient d'ordonner le remboursement de 44 millions de dollars chez Celsius pour une partie des créanciers
Certains clients de Celsius pourraient récupérer leurs fonds

>> Pendant l’hiver crypto, profitez des prix bas, inscrivez-vous sur eToro (lien commercial) <<

… mais sous certaines conditions

Pour comprendre de quoi il s’agit, il faut remonter à début septembre. A ce moment-là, la justice et les conseillers de Celsius se sont mis d’accord pour reconnaitre que les fonds déposés sur la plateforme et non engagés dans un quelconque programme financier appartenaient bien aux clients. C’est-à-dire que seuls les comptes de dépôt sont pris en considération, alors que tous les fonds déposés dans les programmes de type « Earn » ou « Borrow » en sont exclus car le client a, selon la loi américaine, renoncé à leur propriété.

C’est pour cela que seulement 44 millions de dollars sont en balance actuellement, car le reste des créanciers avaient légalement délégué leurs fonds à la plateforme. Et pour eux, il faudra encore attendre. Pour rappel, Celsius détenait encore environ 210 millions de dollars en dépôt au 29 août, mais seuls ces 44 millions remplissent réellement les conditions de la dernière ordonnance du juge. A noter qu’un plafond de 7 775 dollars serait également appliqué, mais cela reste à confirmer.

L’affaire Celsius n’a pas fini de faire couler de l’encre et des larmes, car même si le Tribunal avance avec la plus grande célérité, la complexité de ce genre d’affaires est telle que le dénouement se fait souvent attendre. Ceci est l’occasion de vous rappeler que vous avez jusqu’au 3 janvier pour vous manifester dans cette affaire et remplir les documents ad hoc.

Anticipez les réglementations à venir en choisissant une plateforme PSAN déjà enregistrée auprès de l’AMF. Pour acheter vos cryptomonnaies, inscrivez-vous dès maintenant sur eToro et commencez à vous familiariser avec le monde passionnant de la technologie blockchain (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour