Bittrex dément l’existence d’utilisateurs Nord-Coréens

Trading du CoinTrading du Coin

Le New York Department of Financial Services a accusé Bittrex d’autoriser des utilisateurs nord-coréens à utiliser la plateforme. Bittrex s’en défend : l’autorité new-yorkaise aurait confondu Corée du Sud et Corée du Nord.

Récemment, Bittrex s’était vu refuser l’obtention de la BitLicense, qui permet à une entreprise crypto d’opérer dans l’État et la ville de New York. Le NYDFS considérait que l’exchange n’était pas assez strict sur concernant les politiques d’identifications (KYC) et anti blanchiment d’argent (AML).

En plus de cela, l’organisme a relevé que deux utilisateurs de la plateforme étaient enregistrés en tant que résidents de Corée du Nord, un pays sanctionné par les lois américaines et avec lequel aucune entreprise n’est censée traiter.

Bittrex est ainsi rapidement intervenu, pour préciser que ces comptes ne sont en fait pas ceux d’utilisateurs nord-coréens, mais plutôt de sud-coréens qui ont cliqué par inadvertance sur la mauvaise origine lors de leur inscription.

Plus de peur que de mal, donc, même si le NYDFS ne semble toujours pas vouloir lâcher un peu la bride.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar