Bithumb Taxe Corée du Sud

Le fisc sud-coréen taxe 70 millions de dollars à Bithumb

Trading du CoinTrading du Coin
3.4
(5)

Ça c’est ce qui s’appelle une ponction fiscale : le crypto-exchange Bithumb va se voir prélever à la source près de 70 millions de dollars par le service des impôts de Corée du Sud. La plateforme devrait faire appel de cette décision.

D’après le plus gros actionnaire de Bithumb – Vidente – cité par FinanceMagnates, le Service national des impôts de Corée du Sud va retenir 80,3 milliards de wons (environ 62 millions d’euros) sur les revenus du crypto-exchange.

Mais comment les services fiscaux sud-coréens en sont-ils arrivés ce chiffre faramineux ? Il semblerait, en quelque sorte, qu’ils l’aient « sorti de leur chapeau » !

La Corée taxe Bithumb

En effet, il n’existe pas encore de règles établies sur l’imposition des cryptoactifs en Corée du Sud. Il s’agirait donc plus là d’une évaluation au doigt mouillé, qu’un réel calcul lié aux résultats et au chiffre d’affaires de Bithumb. Les législations encadrant les cryptomonnaies doivent en effet voir le jour en 2020 dans le pays.

Ce surplus d’imposition serait a priori dû aux taxes sur les retraits par des clients étrangers, même si cela n’explique pas comment les services fiscaux sud-coréens ont mené leur estimation.

Car même pour Bithumb lui-même, il est impossible de savoir de façon sûre si un utilisateur de Bithumb visite le site depuis la Corée du Sud ou s’il utilise un VPN. De même, s’il s’agit d’étrangers qui résident dans le pays, ils ne sont pas concernés par ces taxes.

Bithumb devrait contester cette imposition, même si pour l’heure aucune déclaration officielle n’a été faite à ce sujet par le crypto-exchange. Espérons pour Bithumb et les exchanges de Corée du Sud qu’un nouveau calcul d’imposition plus juste, et surtout plus transparent, soit assez rapidement effectué.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.4 / 5. Nombre de votes : 5

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
HGE
Invité
HGE

Bithumb en voie de decentralisation ? IoI