Binance plagié : l’exchange traine l’usurpateur devant la justice turque

Alerte plagiat ! Binance se dit victime d’une utilisation illégale de sa marque par des petits malins qui veulent piéger des investisseurs en cryptomonnaies en Turquie. La bourse réplique en émettant un avertissement, mais également en montant sur le ring judiciaire.

Fake Binance en Turquie

La branche turque de Binance a averti les investisseurs cryptos d’une tentative d’escroquerie via des publicités affichant illégalement la marque Binance sur des panneaux d’affichage et des palissades.

Binance a notamment montré un panneau d’affichage faisant la promotion du « Binance Tourist exchange ». Ce dernier n’a pourtant aucun lien avec la bourse de Changpeng Zhao.

« Depuis un certain temps, des panneaux d’affichage similaires à l’image ci-dessous sont visibles dans différentes régions de Turquie [et] n’a rien à voir avec Binance ! »

Avertissement de Binance
Affiche frauduleuse avec le logo de Binance en Turquie
Fausse publicité dévoilée par la branche turque de Binance – Source : Twitter

La publicité affiche un numéro de téléphone qui pourrait mettre en contact les victimes potentielles avec les escrocs. Ces derniers se font passer pour Binance et trouvent des stratagèmes pour inciter les investisseurs cryptos à l’autre bout du fil, à communiquer leurs seed phrases.

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée en France ? Inscrivez-vous Binance (lien affilié) <<

Une technique bien rodée pour voler des cryptomonnaies

Pour voler les cryptomonnaies de leurs victimes, les scammers peuvent également leur demander de créer de nouveaux comptes sur une fausse plateforme. Les avoirs déposés sur ces comptes se font par la suite siphonner par les arnaqueurs.

Face à ce fléau, Binance veut passer à l’offensive, en prenant les mesures juridiques qui s’imposent contre les personnes « qui sont clairement impliquées dans des activités frauduleuses ».

Cette arnaque intervient moins d’un mois après que Binance ait lancé son premier centre de service à la clientèle en Turquie – avant d’éventuelles extensions d’un tel service dans le monde entier. Ce support client vise, entre autres, à aider Binance à lutter de manière plus proactive contre les fraudes.

Les investisseurs en cryptomonnaies qui auraient échangé avec les escrocs peuvent ainsi contacter le service à la clientèle de Binance via le site web ou l’application mobile.

Binance voit donc, malgré elle, sa marque rattachée à ce qui pourrait être une vaste escroquerie. L’exchange s’était déjà retrouvé coincé au milieu d’une énorme pyramide de Ponzi au Pakistan. Les actions en justice intentées par la bourse suffiront-elles à éloigner, une bonne fois pour toutes, les arnaqueurs ?

Le temps de la régulation est venu, et avec lui celui de l’incertitude. N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour