Licence en poche, Binance obtient son visa pour Dubaï

Oasis is good ! – L’exchange Binance a annoncé mercredi 16 mars 2022 l’obtention d’une licence pour opérer à Dubaï, aux Émirats arabes unis. La présence de la société au Moyen-Orient s’est renforcée ces derniers temps. Effectivement, un peu plus tôt cette semaine, la plateforme avait obtenu une licence de fournisseur de service cryptos au Bahreïn.

Binance à la conquête du Moyen-Orient

Dans le cadre de la licence de fournisseur d’actifs virtuels de Dubaï (VASP), Binance a (enfin) l’autorisation d’ouvrir un bureau dans l’émirat. De ce fait, il sera en mesure de fournir ses services d’échange d’actifs numériques aux investisseurs qualifiés et aux sociétés financières. Grâce aux directives réglementaires récemment adoptées, l’exchange peut enfin poser ses valises dans cet oasis crypto.

L'exchange de crypto-monnaies Binance obient sa licence pour opérer à Dubaï, aux Émirats arabes unis.
Binance annonce l’obtention de sa licence pour opérer à Dubaï – Source : Twitter

Cette décision s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Binance au Moyen-Orient. En effet, le 15 mars 2022, l’exchange annonçait l’obtention d’une licence pour opérer dans un autre pays du Golfe, Bahreïn. Cette licence permet à Binance de fournir ses services d’échanges de cryptomonnaies et de gestion de portefeuille aux clients bahreïnis.

Aujourd’hui, Bahreïn et les Émirats arabes unis comme Dubaï adoptent une approche particulièrement favorable à l’innovation. Effectivement, les pays du Moyen-Orient se disputent le statut de pays le plus crypto-enthousiaste de la région. En janvier 2022, la Banque centrale de Bahreïn (CBB) testait déjà un système de paiement en cryptomonnaies. Rappelons que ce dernier avait été mis en place par JP Morgan.

« L’élaboration de réglementations alignées sur les tendances mondiales est un objectif clé pour nous à la BCB. Nous continuons à travailler avec des partenaires et des leaders du secteur tels que Binance pour développer des réglementations qui permettent l’innovation et les meilleures pratiques »

Rasheed Al Maraj, gouverneur de la banque centrale du Bahreïn (BCB)

Dans un tweet du 14 mars 2022, le PDG de Binance, Changpeng Zhao se réjouissait de cette avancée. En effet, il annonçait fièrement la délivrance par la banque centrale du Bahreïn de « la première licence pour un fournisseur mondial de crypto-actifs dans le Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG) »

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur (lien affilié) <<

Binance pose ses valises dans l’oasis crypto de Dubaï

Dubaï est l’un des sept émirats constituant la fédération des Émirats arabes unis. Il accueille 22 VASP avec une nouvelle licence d’échange d’actifs virtuels (VAX). Ces nouveautés sont mises en place dans la zone économique spéciale de l’émirat dédiée aux cryptomonnaies. Toutefois, la première société de cryptographie à avoir obtenu son visa pour Dubaï est FTX. En effet, la société a annoncé la nouvelle plus tôt cette semaine. Néanmoins, Binance a presque immédiatement suivi les traces de son concurrent.

Une nouvelle réglementation pour les cryptos et les actifs numériques à Dubaï offre la possibilité aux exchanges de crypto-monnaies d'obtenir des VASP dans l'émirat.
Les exchanges de cryptomonnaies posent peu à peu leurs valises à Dubaï

« La certitude et la crédibilité que Dubaï assure dans son adhésion à ces engagements permettent à FTX de poursuivre en toute sécurité sa stratégie globale de mise à l’échelle. Avec l’ambition de devenir le premier fournisseur de services d’actifs numériques à entrer sur les marchés mondiaux de manière entièrement réglementée. »

Patrick Gruhn, directeur de FTX Europe

L’introduction de la nouvelle législation sur la cryptographie aux Émirats arabes unis en mars 2022 a été une étape majeure dans l’adoption des cryptomonnaies. En effet, ces efforts continus de la fédération visent à « aider le secteur à se développer et à protéger les investisseurs », comme l’a dit le premier ministre du pays, le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

« [La blockchain] permet d’économiser du temps, des efforts et des ressources, et permet aux individus d’effectuer la plupart de leurs transactions en temps opportun, ce qui convient à leur style de vie et leur travail. »

Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum

Le Moyen-Orient est un territoire stratégique pour le développement des exchanges cryptos. Si la régulation bat de l’aile dans nos pays d’Europe, elle avance plutôt dans le bon sens dans le Golfe. Dubaï, si ce n’est pas encore le Salvador, progresse dans le développement technologique et les actifs numériques. Désormais, grâce à la nouvelle loi adoptée dans le pays, les exchanges et autres fournisseurs de services cryptos sont les bienvenus.

Faites comme Binance et suivez les vents du désert en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour