Enfin un siege social pour Binance ? Le roi du Bitcoin rentre dans le rang

Binance assiégé par les régulateurs – L’exchange Binance prévoit désormais d’avoir un siège social afin de se conformer aux exigences des régulateurs. Ce dernier sacrifie ainsi ses rêves de décentralisation, au profit de la pérennité.

Binance : bientôt une adresse claire pour les régulateurs

Dans une interview avec le South China Morning Post du 16 septembre, le co-fondateur et CEO de Binance, Changpeng « CZ » Zhao, a dévoilé la nouvelle stratégie de Binance pour obtenir les licences de différentes juridictions. L’exchange a annoncé que Binance disposerait désormais… d’un siège social :

« Comme nous gérons une bourse centralisée, nous avons réalisé que nous devons avoir une entité centralisée pour bien travailler avec les régulateurs. »

CZ veut séduire les régulateurs, ou du moins les calmer, sachant que Binance s’est attiré la foudre de plusieurs d’entre eux, en indiquant que la bourse jouerait beaucoup plus le jeu de la transparence et du contrôle des risques.

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Fin de la décentralisation pour Binance : darwinisme règlementaire

Binance a voulu jusque-là opter pour une structure décentralisée sans siège social, mais ce mode d’organisation donne de l’urticaire aux régulateurs :

« Il y a 4 ans, lorsque nous l’avons lancé [Binance], nous voulions embrasser le modèle décentralisé, donc nous voulions avoir des équipes décentralisées partout. Mais nous gérons une bourse centralisée, qui représente la plus grande partie de notre activité. Maintenant, nous avons réalisé que, pour les régulateurs, nous devons être centralisés. »

Et comme la capitalisation boursière du marché des cryptomonnaies a atteint les 2 000 milliards de dollars, cette croissance importante explique en partie l’intérêt accru que portent les régulateurs à Bitcoin (BTC) et à ses cadets. Les exchanges majeurs, comme Binance, doivent être de plus en plus en mesure de répondre clairement aux questions des autorités. Ils ne peuvent plus être de simples plateformes hébergées sur le cloud.

La pression croissante des régulateurs de différents pays sur Binance semble porter ses fruits. L’exchange connaît de nombreuses restrictions, ces derniers temps. Les gendarmes financiers, comme la FCA britannique, n’ont pas pu sévir strictement face à un Binance dont les réponses aux questions des autorités restent parfois évasives. Cependant, CZ souhaite apparemment calmer le jeu, plutôt que de surenchérir dans la confrontation.

The Merge vous laisse perplexe ? N’attendez plus pour préparer l’avenir. Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur. Vous économiserez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour