L’AMF prononce la radiation du PSAN BYKEP

Coup dur pour Bykep – D’habitude quand nous vous parlons du statut de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN), c’est plutôt pour annoncer de bonnes nouvelles. Comme l’ajout récent de Crypto.com comme PSAN. Mais dans le cas présent, c’est une mauvaise nouvelle : Bykep (anciennement Keplerk) vient de perdre son enregistrement en tant que PSAN.

La plateforme Bykep se voit retirer son enregistrement PSAN

Ce 27 septembre 2022 a sans nul doute été difficile pour les équipes de Bykep. C’est en effet ce jour-là que l’Autorité des marchés financiers (AMF) a publié un communiqué de presse signalant que la société Bykep SAS était radiée de la liste des PSAN, avec effet immédiat.

Cette procédure de radiation aurait été engagée à la suite d’un « contrôle sur place » réalisé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Ce contrôle in situ aurait révélé « des faits remettant en cause » l’enregistrement de Byket comme prestataire de services sur actifs numériques.

Les manquements à ses obligations de PSAN concerneraient principalement la mise en œuvre d’un dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. L’enquête de l’ACPR aurait également démontré des opérations effectuées « au débit de portefeuilles de clients sans leur consentement ».

Pour couronner le tout, Bykep aurait informé l’AMF d’un « vol d’actifs numériques par attaque informatique » le 8 septembre dernier. Pour un montant de 300 000 euros. L’Autorité des marchés financiers rappelle que Byket ne disposait pas d’une licence PSAN, mais d’un simple enregistrement. Ce dernier n’implique pas de contrôles poussés initiaux de l’AMF et de l’ACPR.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour