300 millions de dollars détournés – Sam Bankman-Fried lâché par son avocat

De nouvelles révélations sur Sam Bankman-Fried – Depuis près de deux semaines maintenant, l’affaire FTX n’en finit pas de faire couler de l’encre. Faillite, détournements des fonds des clients, comportements toxiques sur les réseaux sociaux, Sam Bankman-Fried, alias SBF, est passé de héros à zéro en l’espace de quelques jours. Les nouvelles révélations de ce week-end en sont encore l’exemple malheureux.

SBF le roi du Ponzi : des millions de dollars détournés

Nos confrères du Wall Street Journal (WSJ), nous l’apprenait fin de semaine dernière. SBF aurait encaissé 300 millions de dollars en son nom sur une levée de fonds de 420 millions de dollars réalisée par FTX en octobre 2021 auprès d’une soixantaine d’investisseurs.

Alors que les premiers bilans de John Ray, nouveau PDG de FTX, révèlent des manquements graves dans la gestion des fonds des clients et des relations troubles entre Alameda et FTX, cette nouvelle continue d’accabler Sam Bankman-Fried.

En effet, Bankman-Fried avait à ce moment-là déclaré qu’il s’agissait du remboursement de l’argent qu’il avait dépensé pour le rachat des parts de FTX à Binance. Il semblerait cependant, à la lecture des nouveaux documents révélés par le WSJ, qu’il n’en soit rien.

Dans cette ambiance nauséabonde, teintée de malversations et de détournements, les avocats de Sam Bankman-Fried ont décidé d’arrêter leur collaboration.

Sam Bankman-Fried
Sam Bankman-Fried, ancien PDG de FTX

>> Pour vos achats crypto, inscrivez-vous sur la plateforme Bitget (lien commercial) <<

Sam Bankman Fried trop mûr est lâché par ses avocats

Alors que les preuves accablantes s’accumulent, le comportement de Sam Bankman-Fried sur Twitter crée, d’après les avocats de SBF, un conflit d’intérêt les empêchant de défendre leur client.

En effet, messages, « tweets incessants et perturbateurs » sur Twitter, interviews dans lesquels SBF tiens des propos provocants sont autant de mauvais points qui s’ajoutent à la longue liste de fautes de SBF. Aussi, le cabinet Paul Weiss, dirigé par Martin Flumenbaum exprime en ces mots l’arrêt de sa collaboration avec SBF :

« Nous avons informé M. Bankman-Fried, il y a plusieurs jours, après le dépôt de la faillite de FTX, que des conflits sont survenus qui nous ont empêchés de le représenter. »

Source : Bloomberg Law

Par ailleurs, les avocats déplorent, comme John Ray, une comptabilité inexistante, et donc opaque qui compliquerait leur travail.

Il y a quelque temps encore, Sam Bankman-Fried semblait être l’homme qui ne craignait pas l’hiver crypto. Les dernières révélations apparues ce week-end continuent de prouver le contraire. La semaine à venir attend encore des annonces, notamment de la part des régulateurs bahamiens et américains.

Les évènements de la semaine passée et la faillite de FTX sont là pour nous rappeler qu’il faut rester prudent dans cet écosystème encore bien jeune. Prenez l’habitude de faire preuve d’une saine méfiance. Pour acheter vos cryptomonnaies, inscrivez-vous dès maintenant sur Bitget et commencez à vous familiariser avec le monde passionnant de la technologie blockchain (lien commercial).

Magali

De simple lectrice en 2017 à rédactrice depuis janvier 2022, j'allie maintenant l'écriture à mes connaissances à travers mes articles pour Le Journal du Coin. Mon seul but est celui de vous informer sur l'univers de demain : celui de la blockchain, des cryptomonnaies, des NFT et du metaverse. Persuadée que Bitcoin est une révolution, j'entends participer à la vulgarisation de notre écosystème.

Recevez un condensé d'information chaque jour