zkSync en plein test stratégique : le réseau se prépare au mainnet

zkSync dans la cour des grands – Le réseau Ethereum fait face depuis plusieurs années à d’importants problèmes de congestion. Les solutions de seconde couche, ou layer 2, se sont présentées comme des solutions idéales à ces problèmes de congestion. Parmi les solutions existantes, zkSync s’apprête à entrer dans le grand bain avec le déploiement de son mainnet. 

zkSync : le pari des zkEVM

Cela fait désormais plus de deux ans que les équipes de Matter Labs se focalisent sur le projet zkSync. En pratique, zkSync est une solution de seconde couche d’Ethereum tirant parti des zkRollup. 

Initialement la solution était incompatible avec l’Ethereum Virutal Machine. Cependant, les équipes de zkSync ont résolu ce problème en dévoilant zkEVM en février dernier.  

Sans entrer dans les détails, la zkEVM développée par Matter Labs permet de prendre le code source écrit en Solidity et de le compiler dans un autre langage de programmation qui permet de générer des preuves ZK-SNARK. 

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers crypto en toute sécurité sur Binance (lien commercial) <<

Proof of Merging : nouvelle étape avant le mainnet

Le 17 octobre, les équipes de Matter Labs ont dévoilé une nouvelle étape avant le déploiement sur mainnet de zkSync. Intitulée « Proof of Merging », cette nouvelle étape consiste en l’intégration des preuves de validité sur zkSync. 

zkSync : Proof of Merging.
zkSync : Proof of Merging.

Cette nouvelle intégration permet à zkSync d’être « officiellement un zkEVM de bout en bout, entièrement fonctionnel sur un réseau de test public ».

Sans entrer dans les détails, cette nouvelle étape permet une vérification publique des preuves de validités générées par le rollup.

Pour rappel, un rollup est une blockchain évoluant en parallèle d’Ethereum. Cependant, celle-ci hérite de la sécurité d’Ethereum en y publiant l’historique des changements d’état du rollup sur le mainnet d’Ethereum. Cet historique est publié sous la forme de preuve SNARK que n’importe qui est en mesure de recalculer pour s’assurer de la validité des données.

Par conséquent, le testnet de skSync intègre désormais les trois grandes composantes du prouveur d’un rollup, à savoir : 

  • La génération de preuves ; 
  • L’agrégation des preuves pour réduire la taille lors de la publication sur le mainnet ; 
  • La vérification on-chain de la validité de ces preuves. 

« Ces preuves de validité étaient le dernier élément critique pour la version Alpha du système. Lorsque les utilisateurs effectuent des transactions avec zkSync 2.0, ces preuves fournissent une garantie de l’exactitude de l’exécution du programme (et donc de la transition de la blockchain d’un état à l’autre). Le système publie ces preuves à notre contrat intelligent sur Ethereum, qui est capable de vérifier l’exactitude de la preuve. »

J-10 avant le mainnet 

Cette nouvelle étape permet de préparer le déploiement imminent de la solution sur le mainnet. En effet, zkSync 2.0 devrait être déployé sur le mainnet d’Ethereum le 28 octobre prochain

Dans un premier temps, ce mainnet sera dénué de protocoles externes. Une première étape qui permettra à Matter Labs d’effectuer des tests en conditions réelles sur le système afin de vérifier qu’il fonctionne comme attendu. 

Cette première étape sera suivie de deux étapes : 

  • Fair Launch Alpha, qui se déroulera au 4e trimestre de 2022. Celle-ci visera à ouvrir les portes aux développeurs afin qu’ils puissent porter leurs protocoles sur le mainnet ; 
  • Full Alpha, qui se déroulera à la fin de l’année 2022. Cette phase sera lancée une fois que l’ensemble des tests de sécurité auront été passés. Elle annoncera l’ouverture du réseau aux utilisateurs. 

En parallèle, les solutions de seconde couche concurrentes à zkSync continuent leur évolution. Ainsi, Optimism a lancé un programme intitulé Optimism Quest, visant à accompagner les utilisateurs dans la découverte de l’écosystème. 

Fuyez comme la peste les propositions trop belles pour être vraies et prenez l’habitude de faire preuve d’une saine méfiance. En revanche, apprenez également à accorder une confiance raisonnable aux acteurs respectables et reconnus de l’écosystème. Inscrivez-vous sur Binance, leader incontesté du secteur crypto. De plus, cet exchange de référence a obtenu le statut de PSAN en France (lien commercial).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour