Vitalik Buterin : « Sharding is coming »

Lors d’un des rassemblements les plus attendus par la communauté d’Ethereum – la Devcon3 – Vitalik Buterin, créateur du protocole, avait exposé sa solution pour répondre aux limites liées à la scabilité de la blockchain, le sharding. Dans un tweet plutôt inattendu, Vitalik annonce l’implémentation prochaine de cette amélioration.

Le principe du sharding, « fragmentation » en français, se base sur l’idée de répartir la blockchain en groupes de partitions (shards), possédants leur propre historique de transactions et l’ensemble des informations concernant le réseau. Par la suite, les nœuds, qui auparavant travaillaient l’ensemble des transactions, n’auront plus qu’à se focaliser sur certains groupes particuliers de partitions. Grâce à cette répartition des tâches venant des validateurs (nœuds), le débit de transaction traité pourra alors considérablement augmenter, et donc répondre à davantage de transactions.

Pourquoi cette nouvelle est-elle une surprise ? Et bien, Vitalik a annoncé maintes innovations et mises à jour pour Ethereum, cependant, peu d’entres-elles ont déjà vu le jour. Parmi elles, le passage au Proof-of-Stake (preuve d’enjeu), de par la mise à jour « Casper » que nous avions détaillée en septembre 2017… Même si le sharding fait partie des améliorations apportées par Casper, nul ne sait exactement quand elle sera intégrée à la blockchain.

[es_tradingview symbol= »ETHUSD » interval= »D » height= »500″ colors= »Light »]

Sources : Coinspeaker ; Twitter || image from Shutterstock.com

Vincent

Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour