The Merge : l’inquiétude règne sur les produits financiers dérivés d’Ethereum

Mer agitée du côté des futures ETH ? – D’ici quelques heures maintenant, les deux réseaux Ethereum (ETH) existants actuellement en parallèle vont fusionner en un seul, lors du processus appelé The Merge. Même si cette grande évolution se passe bien d’un point de vue technique, elle crée de violents remous dans les produits dérivés financiers basés sur les ethers, notamment sur les contrats à terme (futures).

Les institutionnels inquiets du bon déroulement de The Merge

Cela s’agite fort chez les crypto-investisseurs d’Ethereum. L’approche inéluctable de sa transition – d’un consensus basé sur la Preuve de travail (PoW) à celui basé sur la Preuve d’enjeu (PoS) – inquiète même les très aguerris investisseurs institutionnels.

C’est en tout cas ce qu’il ressort d’une récente analyse de CoinShares, spécialiste des investissements cryptos auprès des fonds institutionnels. Dans cette publication parue le 12 septembre 2022, James Butterfill, responsable de la recherche pour CoinShares, constate que les riches investisseurs se montrent dernièrement très frileux dans leurs investissements relatifs aux ethers.

En effet, selon James Butterfill, les flux nets – entre les entrées et sorties d’investissements sur les produits financiers basés ETH – seraient négatifs pour la cinquième semaine consécutive. Un sentiment d’inquiétude qui serait donc lié à The Merge, qui doit normalement survenir ce 15 septembre 2022.

>> Vos premiers ETH en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

62 millions de dollars retirés en urgence des fonds ETH

Si le marché crypto ne semble toujours pas en très grande forme dans sa globalité, ce sont surtout les investissements dans l’ether qui connaissent d’importants retraits de fonds. Comme on peut le voir sur le tableau ci-dessous, si Bitcoin (BTC) connait lui aussi un flux net négatif de -13 millions de dollars sur la dernière semaine, ce rapport entrées/sorties est de -62,7 millions de dollars pour les ETH.

Beaucoup d’institutionnels préfèrent retirer leur mise sur ETH avant The Merge.
Flux net des entrées et sorties d’investissements par crypto (en millions de dollars US) – Source : blog.coinshares.com

Ce qui est intéressant, c’est que cette inquiétude des investisseurs institutionnels n’a pas la même intensité suivant les régions du monde. C’est en particulier au Canada que la panique pré-Merge semble là plus intense, suivi des États-Unis. À l’inverse, en Europe, le flux net est quasi à l’équilibre entre les rentrées et sorties d’argent institutionnel.

Dans tous les cas, les préoccupations sur le fait que The Merge pourrait « ne pas se dérouler comme prévu », comme le dit James Butterfill, semblent suffisantes pour retirer certains paris spéculatifs. Pour mieux racheter des ethers ensuite, si la fusion se passe bien, et profiter du staking ?

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à The Merge. En revanche, ne pas vous intéresser à Ethereum est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour