Ethereum : Les émetteurs publient les détails de leurs ETF au comptant

Grand prix de S-1. La course pour les ETF Ethereum au comptant est lancée, depuis l’approbation officielle de la SEC à la fin du mois de mai dernier. L’objectif est maintenant de faire valider les formulaires S-1, censés détailler le modèle de fonctionnement de ces fonds négociés en bourse. Un exercice de va-et-vient réglementaire dont la durée reste indéterminée et légalement non limitée. L’occasion pour les gestionnaires en liste de revoir leurs copies, sur des sujets comme les frais appliqués ou encore le montant de leur investissement de démarrage. On fait le point !

Des frais inférieurs à ceux des ETF Bitcoin au comptant ?

Les choses se précisent, dans le cadre du prochain lancement des ETF Ethereum au comptant. Il faut dire que le temps est compté, si l’on se réfère à la date du 2 juillet comme celle de leur cotation effective sur le marché boursier des États-Unis.

La dernière étape nécessaire consiste à valider les formulaires S-1 des différents gestionnaires de ces fonds. Un document au sein duquel sont précisés des éléments essentiels, comme les frais appliqués à ces véhicules financiers version cryptomonnaies.

Des frais inférieurs à ceux des ETF Bitcoin au comptant ?
Les gestionnaires de fonds rédigent – et corrigent – leurs formulaires S-1

Dans le domaine, c’est la société d’investissement Franklin Templeton qui impose la tendance. Cela suite au dépôt de son formulaire en mai dernier, dans lequel le montant de ce prélèvement a été fixé à 0,19 %. À titre de comparaison, les frais des ETF Bitcoin au comptant se situent entre 0,21 % et 0,39 % !

Un taux considéré comme « sacrément bas » par le spécialiste des ETF pour Bloomberg, Eric Balchunas. Et comme la concurrence est de mise, cette base s’impose comme le maître étalon des autres gestionnaires de fonds – pour le moment uniquement VanEck – en quête de parts de ce marché en devenir.

« VanEck est présent, tout comme leurs frais, qui seront de 0,20 %, ce qui est sacrément bas, juste autour des 0,19 % de Franklin. (…) Jusqu’à présent, il semble qu’Ethereum aura des frais aussi bas, voire inférieurs, à ceux du Bitcoin. »

Eric Balchunas

>> Acheter des cryptomonnaies tout en économisant 10 % de frais ? C'est sur Binance aujourd'hui à 13 heures <<
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

La dead-line du 2 juillet approche !

Un autre point essentiel de ces formulaires concerne le capital de démarrage de ces fonds appliqués à Ethereum. Une données à laquelle la société 21Shares a apporté quelques précisions en fin de semaine dernière. Car son sponsor, 21 Shares US LLC, a acheté 20 000 actions le 18 juin. Une opération qui lui permet d’augmenter son investissement d’amorçage de 340 739 $.

Dans le même temps, Franklin Templeton a déclaré un financement initial de 100 000 $. C’est-à-dire un montant pour le moment identique à l’ETF Invesco Galaxy, également inscrit dans cette course.

Aucunes véritables précisions du genre de la part des gestionnaires de fonds Grayscale ou BlackRock, pour le moment visiblement concentrés sur des détails plus techniques. Alors que dans le même temps, la SEC fait face au litige initié par la société Consensys. Mais l’échéance du 2 juillet approche à grands pas. Cette semaine devrait donc voir arriver des bases plus précises pour l’ensemble de ces ETF Ethereum au comptant.

Pour faire le plein de cryptos, rendez-vous sur Binance, le leader des exchanges. Vous y trouverez toutes les cryptomonnaies les plus connues, ainsi que les projets novateurs présentés sur leur launchpool. Grâce à ce lien affilié, bénéficiez de 10 % de remise sur vos frais de trading et soutenez le travail du JdC
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

Hugh B.

Passionné depuis de nombreuses années par l’univers décentralisé des cryptomonnaies et le développement du Web3 j’attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Je suis également un auteur publié.